Manifeste de citoyens pour la fusion de Napierville et Saint-Cyprien-de-Napierville

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle

Depuis plusieurs années, nous sommes nombreux à nous demander pourquoi Napierville et Saint-Cyprien ne forment-elles pas UNE seule ville?  Pourquoi DEUX municipalités, DEUX entités administratives alors qu’au quotidien, nous formons UNE seule communauté? N’avons-nous pas UN club de l’Âge d’Or, UNE Fabrique, UN Centre communautaire, UNE église, UN centre sportif, UNE école primaire et UNE école secondaire et  UN code postal?

Lorsque nous célébrons des moments heureux (baptême, mariage, gala de fin d’année, etc.), nous nous unissons dans un seul lieu pour fêter ensemble. La même situation se produit lors des tragédies. Même si nos communautés sont affligées, les résidents de Napierville et de Saint-Cyprien vivent ces épreuves en symbiose. Ce qui nous désunit est purement administratif!

Considérations financières

Au début des années 2000, lors des vagues de fusion au Québec, des études sérieuses ont été réalisées pour évaluer la possibilité de fusionner nos deux municipalités. Pourquoi la fusion ne s’est-elle pas réalisée? La principale raison invoquée à l’époque: l’augmentation potentielle du compte de taxes! Pour y voir clair, revenons en arrière, au début des années 2000. À l’époque, une municipalité de plus de 5000 habitants devait, par la loi, se doter d’un poste de police. Il en aurait coûté, à l’entité nouvellement créée, plus de 850 000 $ et l’augmentation du compte de taxes municipales qui en aurait découlée était tout simplement irréaliste. Aujourd’hui, le service de la Sûreté du Québec coûte à nos deux municipalités plus de 625 000 $ par année!

En 2013, quel est l’avantage d’avoir tout en double? Quel est l’avantage d’avoir DEUX mairies, DEUX voiries, DEUX services des loisirs, DEUX systèmes administratifs? Voici un exemple concret. Saint-Cyprien souhaitait (la motion a été battue) agrandir son garage municipal. Facture anticipée: plus de 700 000 $. Napierville souhaite aussi un nouveau garage. Facture anticipée: 400 000 $ à 800 000 $. Avons-nous vraiment besoin de deux garages municipaux?

La croyance populaire suggère que fusionner deux municipalités mènera nécessairement à des congédiements ou à une augmentation du compte de taxes. Au contraire, il est prouvé et démontré que la fusion mènera plutôt à une augmentation des services avec les mêmes ressources en place.

Pour un partenariat

Les dernières années ont été marquées par des frictions et des désaccords.  Il est révolu le temps des batailles entre villageois et agriculteurs! N’est-il pas le temps de regarder vers l’avant? N’est-il pas le temps de prendre les bonnes décisions pour l’avenir de nos enfants?

Plus que jamais, rassemblons-nous et parlons de partenariat et d’avenir!

Comment pouvons-nous y arriver? Car oui, NOUS pouvons y arriver. Nous pouvons unir nos efforts et nos forces afin d’obtenir le consensus tant souhaité! En priorité, il faut affirmer haut et fort à nos élus et à nos concitoyens que c’est ce que nous voulons!

Différents scénarios sont envisageables.

– Lors du suffrage de novembre 2013, deux équipes de candidats (une dans chaque municipalité) se présentent et proposent un projet de fusion à la population comme plate-forme électorale.

– La tenue d’un référendum populaire dans les deux municipalités.

– Un comité de citoyens formé dans chaque municipalité présente un projet de fusion aux conseils municipaux en place.

Plus que jamais, c’est à nous, citoyens et citoyennes de Napierville et de Saint-Cyprien, de décider et de prendre notre destinée en main.

Nous, signataires de ce manifeste, croyons fermement que la fusion de nos deux municipalités est  la meilleure direction à prendre et ce,  dans le plus grand intérêt des générations à venir.

Les signataires du manifeste

Nous, soussignés, autorisons que notre nom soit utilisé comme signataires du manifeste « Fusion Napierville et Saint-Cyprien-de-Napierville » qui sera publié dans divers médias d’information.

Christian Bayeur (Napierville), Alain Bisaillon (Saint-Cyprien), Jean-Pierre Blais (Napierville), Carl Brunet (Napierville/Saint-Cyprien), Suzanne Duteau (Saint-Cyprien), Réjean Fortier (Saint-Cyprien), Steve Fortin (Napierville), Éric Fredette (Napierville), Marc Fredette (Napierville), Pascal Gadoua (Napierville), Philippe Gadoua (Saint-Cyprien), Michel Grégoire (Napierville/Saint-Cyprien), Steve Grégoire (Saint-Cyprien), Marc-André Labrie (Napierville/Saint-Cyprien), Jean-Denis Lamarche (Napierville), Hélène Lareau (Napierville), Mélanie Longtin (Napierville), Michel Martineau (Napierville), Joël Patenaude (Saint-Cyprien), Guy Pomerleau (Napierville), Réal Rémillard (Napierville/Saint-Cyprien), Claude Sylvain (Napierville), Marc-André Van Winden (Saint-Cyprien).

Venez en discuter sur Facebook au www.facebook.com/#!/groups/425250274234768/, ou venez sur le site web www.fusionnapiervillest-cyprien.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires