Napierville encourage ses citoyens à arracher l’herbe à poux

Napierville encourage ses citoyens à arracher l’herbe à poux
L'APQ estime que l'herbe à poux est responsable de l'aggravation des symptômes de l'asthme chez 50% des personnes qui sont atteintes de cette maladie et que chaque année

SANTÉ – Selon l’Association pulmonaire du Québec (APQ), l’allergie à l’herbe à poux touche environ 17,5% des Québécois, ce qui représente environ 1,4 million de personnes.  C’est la raison pour laquelle la municipalité de Napierville encourage ses citoyens à pendre part à la 8e campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux.

L’APQ cite la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville en exemple, cette dernière étant très active sur le plan de la sensibilisation.  Des panneaux sont installés aux entrées de la ville en juillet et la division de l’environnement distribue des affiches informatives et expose des plants d’herbe à poux dans plusieurs édifices municipaux pour faciliter sa reconnaissance et inciter les citoyens à l’arracher. 

La Ville s’est aussi dotée d’une équipe de patrouilleurs à vélo pour informer les citoyens sur le terrain, en plus d’intégrer des méthodes de contrôle efficaces au sein des opérations d’entretien des terrains municipaux.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires