Nouvelle bretelle d’accès vers l’A-15 nord

Les municipalités de Napierville, de Saint-Cyprien-de-Napierville et de Saint-Jacques-le-Mineur avait conjointement demandé au ministère des Transports du Québec (MTQ) de profiter du contexte de la reconstruction du viaduc de la sortie 21 pour redessiner la bretelle d’accès de façon à ce qu’elle s’emprunte à droite, en direction de Montréal.  Le MTQ en a décidé autrement.

«Le Ministère a analysé la demande du milieu municipal visant à aménager une nouvelle bretelle d’entrée de l’A-15 nord, afin que les usagers en direction ouest sur la route 219, puissent emprunter l’A-15 nord en tournant à droite plutôt qu’à gauche, comme c’est le cas actuellement», explique Marjolaine Gagné de Transports Québec.

«La situation actuelle fait en sorte que les usagers continuant tout droit partagent la même voie que ceux désirant tourner à gauche.  L’usager qui attend pour effectuer son virage bloque la voie aux usagers voulant continuer sur la route 219.  Or, le projet de reconstruction de la structure de la route 219, surplombant l’autoroute 15, corrigera cette situation puisque l’on procédera à l’aménagement d’une voie de virage à gauche exclusive à l’approche est», indique-t-elle.

En somme, il n’y aura pas de bretelle à droite, mais les usagers qui attendront pour emprunter la bretelle à gauche auront leur propre voie pendant qu’ils attendent d’avoir le champ libre afin d’effectuer leur virage à gauche.

Les municipalités peinent à se faire entendre par le MTQ

«Les municipalités auraient aimé qu’on embarque directement sur la bretelle à droite.  C’est plus facile d’accès et c’est plus direct.  C’est une question de sécurité, on a de gros camions, soutient Lise Trottier, mairesse de Saint-Jacques-le-Mineur.

Les trois municipalités concernées ont adopté des résolutions et ont fait des demandes au MTQ en ce sens.

«Nous les élus, on pense que tant qu’à dépenser des millions, on pourrait tout de suite s’asseoir et profiter de la reconstruction de la structure pour apporter des changements.  Il me semble que c’est compliqué pour rien.  On est tenu dans l’ignorance et pourtant, ce sont nos citoyens qui paient les taxes, s’indigne Mme Trottier.  Ils viennent faire des travaux sur nos terrains et ils ne nous mettent même pas au courant.  Ce sont de gros dossiers et nous, les élus, on aurait dû être impliqués.»

Ce sont des raisons de sécurité qui ont été invoquées par le MTQ pour justifier son refus d’accéder à la demande des trois municipalités de construire une bretelle d’accès à l’A-15 nord à droite. 

«La bretelle qui se prend à gauche plutôt qu’à droite avait été aménagée ainsi parce qu’en fait, il s’agit d’un demi-échangeur, c’est-à-dire que tous les mouvements n’ont pas une bretelle propre.  Le mouvement tel qu’il est actuellement a été privilégié pour des raisons de sécurité, précise Mme Gagné du MTQ.  Si on avait fait l’inverse, ça aurait impliqué que les usagers de la route 219 est, vers l’A-15 nord, auraient alors eu à freiner dans une pente descendante, avec une visibilité plus réduite en raison de la géométrie de l’intersection.  La situation en place est donc le meilleur compromis pour permettre l’accès à l’A-15 en provenance de la route 219, compte tenu de l’achalandage qui y circule et des normes de sécurité à respecter.»  

Le MTQ est déjà allé en appel d’offres et 16 soumissionnaires ont présenté leur offre.  Le contrat a finalement été octroyé à Louisbourg SBC s.e.c. pour un montant de 8,1 M$.  La surveillance du chantier a quant à elle été octroyée à la firme Dessau.

Nouveau feu de circulation?

La mairesse de Saint-Jacques-le-Mineur, Mme Trottier, confie qu’une demande avait aussi été déposée à l’endroit du MTQ afin d’obtenir un feu de circulation à l’intersection de la Montée Douglass et du rang Saint-André.  Le MTQ a confirmé au Journal que ce projet figure à la planification du ministère. 

«On reconnait qu’il y a un besoin.  Il est cependant trop tôt dans le processus pour pouvoir donner un échéancier ou un coût pour ce projet.  Chaque année, on fait un travail de priorisation des projets.  Le projet de reconstruction de la structure de la route 219 ne se rend cependant pas jusqu’à cette intersection », indique Mme Gagné.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires