Parc éolien à Saint-Cyprien-de-Napierville: Le conseil municipal garde le cap

Parc éolien à Saint-Cyprien-de-Napierville: Le conseil municipal garde le cap


Plus de 50 citoyens ont assisté le 10 juin

AFFAIRES MUNICIPALES – La municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville va poursuivre les démarches afin de s’opposer à l’implantation d’éoliennes industrielles sur les terres agricoles de son territoire, tel que projeté par le promoteur d’un parc éolien Kahnawake Sustainable Energies (KSE).

«La Municipalité a le droit de s’opposer à des projets, pouvait-on lire dans un communiqué remis aux citoyens qui assistaient à la séance du conseil municipal du 10 juin.  Les balises et les façons pour le faire sont claires et la Municipalité entend s’en servir, et ce, dans un cadre tout à fait légal.»

Les élus comptent faire valoir leur opposition auprès d’instances comme la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) et le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement.

Rappelons que dans le cadre de l’entente hors cour intervenue entre KSE et la municipalité, cette dernière s’est engagée à émettre l’attestation de conformité du projet du promoteur.  Cette attestation permettra au projet d’être soumis à la CPTAQ qui devra décider si elle l’autorise en zone agricole.  «Il sera alors tout à fait loisible à la Municipalité de faire valoir à la CPTAQ son opinion sur le fait qu’un tel projet puisse se réaliser sur de bonnes terres agricoles en zone agricole provinciale», peut-on lire dans le communiqué de la municipalité.

L’avocat qui a représenté la municipalité en Cour Supérieure, Me Daniel Bouchard, poursuivra son travail pour le compte de Saint-Cyprien, auprès de la CPTAQ.  Les conseillers Maurice Boissy et Michel Monette forment un comité qui est dédié à ce dossier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires