Place aux Journées horticoles et grandes cultures

Place aux Journées horticoles et grandes cultures
Plus de 1500 participants sont attendus à la Journée grandes cultures et aux Journées horticoles. Sur la photo

Agriculture – Encore une fois cette année, plus de 1500 participants sont attendus à la 10e édition de la Journée grandes cultures et à la 19e édition des Journées horticoles, qui se tiendront à Saint-Rémi, les 2, 3, 4 et 5 décembre.

À l’invitation du Centre local de développement (CLD) des Jardins-de-Napierville, une trentaine de personnes étaient réunies le 18 novembre aux Serres Lefort, à Sainte-Clotilde, pour le dévoilement officiel de la programmation. Cet événement d’envergure provinciale permet aux producteurs, aux agronomes et à tous les acteurs du secteur agroalimentaire de parfaire leurs connaissances, de développer leur expertise et d’élargir leur réseau de contacts.

«C’est un événement qui grandit et qui devient incontournable, soutient Michel Charbonneau, directeur général du CLD. C’est une occasion d’échange et de réseautage pour des producteurs, des chercheurs et des conseillers de toutes les régions du Québec.»

Plus de 50 exposants seront sur place pour présenter leurs produits dans le cadre de l’exposition commerciale, dont des fournisseurs d’intrants et de semences et des fabricants de machinerie agricole. Plus de 130 conférences sont offertes aux participants, dans quatre salles différentes. Les conférenciers proviennent de partout au Québec, des États-Unis et de la Nouvelle-Écosse.

«L’industrie agricole et horticole de notre région est dynamique, diversifiée et ouvre des portes sur le monde, explique Marcel Roy, président du CLD. La réputation enviable que notre région a acquise au fil des ans est grandement attribuable à ces hommes et à ces femmes qui ont su développer leurs produits et leurs services et innover afin de suivre les grandes tendances du marché, bref, se démarquer pour briller parmi les meilleurs.»

Programmation

Lors de la Journée grandes cultures, le 2 décembre, trois thèmes seront abordés dont celui de l’aménagement du territoire et de la biodiversité. Un autre thème abordé sera celui des grandes cultures biologiques.

On présentera deux machineries permettant le sarclage du soya bio à 14 kilomètres à l’heure. Puis, Daren S. Mueller, professeur de l’Université d’Iowa, exposera les résultats d’une étude américaine sur l’efficacité d’une vingtaine de fongicides dans la production de soya.

Dans le cadre des Journées horticoles, cinq thèmes seront abordés le 3 décembre, dont les petits fruits, avec la présentation des résultats d’enquêtes portant sur les causes du dépérissement des fraisières. Il sera question d’horticulture biologique et des sols et racines.

Détresse psychologique

Le thème de la main-d’œuvre sera abordé avec une présentation portant sur la détresse psychologique en milieu agricole. Enfin, le thème de la gestion sera traité pendant un atelier sur la délégation des tâches et le testament.

Le 4 décembre, il sera question de la compaction des sols organiques dans le cadre de la conférence sur les terres noires. Dans le domaine de la lutte intégrée, l’entomologiste Claudio Nunes présentera ce qui se fait au Guatemala pour lutter contre la mouche du semis.

Une autre conférence portera sur le thème de la commercialisation et du marketing. Les participants pourront apprendre comment rédiger un plan de commercialisation. Il sera aussi question du développement de son image de marque.

Pomiculture

Le 4 décembre sera également la journée pomicole provinciale. Larry Lutz, un spécialiste des arbres fruitiers de la Nouvelle-Écosse, dressera un portrait de la pomiculture, plus particulièrement de la pomme Honey Crisp.

Le vendredi 5 décembre, une demi-journée est consacrée aux cultures émergentes de la camerise, l’amélanche, le cassis, les mûres et les mini-kiwis. Nouveauté cette année, une conférence portant sur l’agrotourisme sera aussi présentée le 5 décembre. Il sera question de l’approche client et des tendances du marché ainsi que du marketing Web et de l’utilisation des médias sociaux.

Inscription

Le coût d’inscription est de 70$ par jour et de 20$ pour le dîner. Il est possible d’économiser 20$ par jour si vous vous inscrivez au plus tard le 26 novembre. Le formulaire de préinscription est disponible sur le site Internet du CLD des Jardins-de-Napierville. Pour obtenir plus d’information, communiquez avec lui au 514 990-5586.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires