Plomb dans l’eau des écoles: la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries dresse le portrait de la situation

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Plomb dans l’eau des écoles: la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries dresse le portrait de la situation
L'eau des fontaines et des robinets de toutes les écoles du Québec doit être testée pour mesurer les concentrations en plomb qu'elle pourrait contenir.   (Photo : Depositphotos)

ACTUALITÉ – À la demande du gouvernement du Québec, tous les établissements scolaires doivent faire analyser l’eau potable des écoles dans le but de mesurer les concentrations de plomb qu’elle pourrait contenir. La Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) procède actuellement à cet exercice.  

Cette analyse permettra de dresser le portrait de la situation, mais aussi d’apporter les correctifs nécessaires. Cette campagne de dépistage du plomb débute par les écoles primaires.

Les parents seront informés des résultats des analyses lorsque ceux-ci seront connus.

Actions transitoires

En attendant de connaître les résultats de ces analyses, les affiches ont été installées aux différents points d’eau, dans les écoles.

Ces affiches indiquent les pratiques à suivre en fonction des différentes fontaines d’eau et autres robinets. Certaines affichent indiquent que l’eau peut être bue ou encore utilisée pour la préparation des aliments, tandis que d’autres rappellent que l’eau ne peut être utilisée que pour se laver les mains.

«Soyez assurés que la sécurité et le bien-être de nos élèves et de notre personnel sont au cœur de nos préoccupations, indique la direction générale de la CSDGS par voie de communiqué. Soyez également assurés que nous veillerons à effectuer les analyses souhaitées dans les meilleurs délais possible à l’intérieur de l’échéance prescrite dans la procédure du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires