Plus de 3 000 aînés potentiellement victimes de maltraitance

Plus de 3 000 aînés potentiellement victimes de maltraitance
Plus de 3 000 aînés sont potentiellement victimes de maltraitance sur le territoire du CSSS J-R.

AÎNÉS – Selon le Centre de santé et de services sociaux Jardins-Roussillon (CSSS J-R), 4 à 10% des aînés seraient victimes de maltraitance.  Si l’on applique cette proportion à la population âgée de 65 ans et plus du territoire couvert par le CSSS J-R, le nombre d’aînés potentiellement victimes d’abus s’élèverait à 3 230 personnes (10 %) en 2011. 

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance envers les aînés, qui a lieu annuellement le 15 juin, la direction Première ligne et maintien de l’autonomie, le comité des usagers du CSSS J-R et les partenaires de différentes tables de concertation invitent la population à discuter de ce sujet tabou et méconnu.

Formes de maltraitance

La maltraitance envers les aînés peut se manifester sous plusieurs formes.  Il y a l’exploitation physique, mais aussi financière ou matérielle, la violence psychologique ou sexuelle, la négligence, l’abus ou la violation des droits de la personne. 

Un plan d’action régional est en place et des intervenants sont formés en maltraitance au CSSS J-R.  De plus, un site Internet, le www.maltraitanceaines.gouv.qc.ca et la ligne téléphonique Aide Abus Aînés, au 1-888-489-ABUS (2287), sont disponibles pour toute personne qui est victime ou témoin d’abus.  Le service Aide Abus Aînés est anonyme et confidentiel, gratuit et accessible partout au Québec, tous les jours de 8h à 20h.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires