Les députés nouvellement élus prêtent serment

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Les députés nouvellement élus prêtent serment
La députée de la CAQ dans Huntingdon, Carole Mallette, lors de son assermentation. Elle est entourée du premier ministre François Legault et du secrétaire de l'Assemblée nationale, Siegfried Peters. (Photo : gracieuseté)

Politique. Les quatre députés de la -Coalition -Avenir -Québec, qui ont été élus dans les comtés de la région lors de l’élection provinciale du 3 octobre, ont prêté serment à l’Assemblée nationale, le 18 octobre.

Il s’agit de -Louis -Lemieux, dans -Saint-Jean, -Audrey -Bogemans, dans -Iberville, -Carole -Mallette, dans -Huntingdon, ainsi que -Christine -Fréchette, dans -Sanguinet.

Engagement solennel

Depuis 1999, la -Loi sur l’Assemblée nationale ne donne plus le choix entre jurer sur la -Bible et affirmer solennellement. Il n’existe désormais qu’une seule forme de serment que les nouveaux élus doivent prononcer, qui va comme suit :

« -Je, (nom du député), déclare sous serment que je serai loyal envers le peuple du -Québec et que j’exercerai mes fonctions de député avec honnêteté et justice dans le respect de la constitution du -Québec ».

Les parlementaires doivent aussi prononcer le serment d’allégeance au roi au à la reine d’Angleterre, tel que prescrit par la -Loi constitutionnelle de 1867.

Ce serment va comme suit : « -Je, (nom du député), déclare solennellement que je serai fidèle et porterai vraie allégeance à -Sa -Majesté le roi -Charles -III. »

C’est ce dernier serment qu’on refusé de prononcer, jusqu’à maintenant, les députés du -Parti -Québécois et de -Québec solidaire.

Christine -Fréchette nommée ministre

Deux jours après son assermentation à titre de nouvelle députée de -Sanguinet, -Christine -Fréchette a été choisie par le premier ministre -François -Legault, pour siéger au conseil des ministres.

Elle occupe la fonction de ministre de l’Immigration, de la -Francisation et de l’Intégration depuis le 20 octobre.

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires et une maîtrise en relations internationales, -Mme -Fréchette a passé les cinq dernières années à la direction générale de la -Chambre de commerce de l’Est de -Montréal. Elle a aussi occupé le rôle de cheffe de projet – -Zone d’innovation en santé, pour la -Société de développement -Angus.

Au cours de sa carrière, elle a aussi agi à titre d’analyste politique, de directrice adjointe de cabinet pour le ministère des -Relations internationales et de la -Francophonie du -Québec, de directrice des relations externes et institutionnelles pour -Montréal -International, entre autres.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires