Les libéraux présentent Jean-Claude Poissant dans Huntingdon et Rodrigue Asatsop dans Sanguinet

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Les libéraux présentent Jean-Claude Poissant dans Huntingdon et Rodrigue Asatsop dans Sanguinet
Le candidat du PLQ dans Huntingdon, Jean-Claude Poissant. (Photo : gracieuseté)

Politique. La cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, était de passage sur une ferme laitière, à Saint-Jacques-le-Mineur, pour annoncer ses candidats dans Huntingdon et Sanguinet, entre autres.

Jean-Claude Poissant est producteur laitier depuis 1981. Il exploite la ferme familiale qui est passée de père en fils depuis quatre générations. Il est le père de deux enfants et aussi -grand-père de deux petits-enfants.

Expérience politique

M. Poissant a été conseiller municipal à Saint-Philippe, de 2009 à 2015.

Il a ensuite été élu député de la circonscription fédérale de La Prairie pour le Parti libéral du Canada, de 2015 à 2019. Au cours de son mandat, il a occupé la fonction de secrétaire parlementaire du ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Agriculture

Au fil des ans, il s’est aussi impliqué dans le domaine agricole, notamment à titre de producteur-ambassadeur pour la Fédération des producteurs de lait du Québec. Il a aussi été directeur local de l’Union des producteurs agricoles pendant plus de 20 ans, président de district pour le Syndicat du lait, président de la Société d’agriculture du comté de La Prairie, mais également administrateur de la Coopérative de Solidarité Télécom de Saint-Mathieu.

Réaction

Jean-Claude Poissant plaide en faveur de baisses d’impôts pour la classe moyenne et de l’accès à un médecin famille pour tous.

« Mon implication au sein de l’équipe libérale est motivée par ce désir de faire entendre les priorités des familles de la circonscription d’Huntington à l’Assemblée nationale du Québec, dit-il. Je m’engage à mettre à profit toute mon expérience en politique active afin de soutenir tous les Québécoises et Québécois affectés par la hausse du coût de la vie par notamment la baisse d’impôt pour mes concitoyens et concitoyennes qui peinent à joindre les deux bouts. Avec notre cheffe, Dominique Anglade, nous irons de l’avant d’afin de donner un médecin de famille à tous ceux et celle qui en ont besoin. »

Sanguinet

Dans le comté de Sanguinet, dont la ville de Saint-Rémi fait partie, le PLQ présente Rodrigue Asatsop, un résident de Saint-Constant qui est aussi père de trois enfants.

Membre de l’Ordre des chimistes du Québec depuis 12 ans, il a œuvré comme gestionnaire de production auprès de plusieurs entreprises québécoises dans les secteurs alimentaires et pharmaceutiques.

Engagements

M. Asatsop est aussi impliqué dans sa communauté, notamment auprès du Groupe de soccer de Saint-Constant, un organisme à but non lucratif qui vise à amasser des fonds pour financer la location de plateaux sportifs pour les jeunes.

Il est aussi président d’Action Avenir G6, un organisme de soutien au développement social.

Valeurs

M. Asatsop veut être élu pour travailler à concilier l’économie et l’environnement.

« J’ai toujours épousé les valeurs libérales et c’est un immense honneur pour moi de pouvoir représenter le Parti libéral du Québec aux prochaines élections provinciales, chez moi, dans Sanguinet, dit-il. Je me joins à l’équipe de Dominique Anglade puisque je crois fermement que le PLQ est la seule formation politique capable de concilier croissance économique et protection de l’environnement, d’agir concernant la pénurie de main-d’œuvre, de garantir un médecin de famille à tous, de baisser les impôts pour la classe moyenne, ainsi que d’assurer aux aînés de Sanguinet la possibilité de pouvoir rester à la maison le plus longtemps possible grâce à la proposition libérale de leur offrir 2000 $ de plus annuellement. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires