Poste de Lacolle:investissement de 47 millions $

Poste de Lacolle:investissement de 47 millions $
L'investissement de 47M$ à Lacolle donne suite aux engagements dans le Plan d'action «Par-delà la frontière» annoncé par le premier ministre Stephen Harper et le président Barack Obama en décembre 2011.

Ottawa investira 47 millions de dollars afin d’agrandir et de moderniser le poste frontalier de Lacolle afin de faciliter le déplacement des personnes et des marchandises et de favoriser le commerce entre les deux pays en accélérant le débit de la circulation.

C’est ce qu’a annoncé le ministre fédéral des transports, Denis Lebel, mercredi.

Il s’agit d’une nouvelle d’importance pour la région, qui aura des impacts tant pour les vacanciers que pour l’industrie du camionnage.  Sur le plan économique, le poste frontalier de Lacolle représente une porte d’entrée stratégique pour le Canada.  Selon les données de Transports Canada, ce sont plus de 21 milliards de dollars de marchandises qui y ont transité en 2012 et plus de 780 000 voitures et autocars sont entrés au pays par ce poste frontalier. 

L’industrie du camionnage se réjouit de cette annonce

Dans un communiqué émis plus tôt aujourd’hui,

Pour le président-directeur général de l’Association du camionnage du Québec, Marc Cadieux, cette annonce constitue une excellente nouvelle puisque ultimement il en résultera une fluidité accrue des déplacements de marchandises, un élément-clé dans la rentabilité des activités des transporteurs.

 « À titre informatif, en 2011, 293 000 véhicules lourds sont entrés au Québec par le poste de Lacolle, ce qui représente tout près de 50 % de tous les camions qui sont entrés au Québec par un des postes douaniers.  Pour la plupart, il s’agit de véhicules qui rentrent  après avoir effectué une livraison en territoire américain», indique-t-il.

«Compte tenu de l’importance des échanges commerciaux avec le partenaire américain, les mesures annoncées aujourd’hui constituent bien entendu une très bonne nouvelle non seulement pour nos membres, mais également pour l’économie globale du Québec », d’ajouter M. Cadieux.

Plus de détails à venir.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires