Prudence aux abords des zones scolaires

Prudence aux abords des zones scolaires
C’est lorsqu’ils montent ou descendent d’un autobus que les écoliers sont le plus vulnérables sur la route.

Au cours du mois de septembre, les policiers de la Sûreté du Québec effectueront des opérations intensives de surveillance aux abords des zones scolaires, un peu partout dans la province. L’objectif : assurer un partage de la route sécuritaire entre les écoliers, qui seront nombreux à se déplacer en ce début d’année, et les usagers de la route.

Le respect des limites de vitesse et des arrêts obligatoires lorsque les feux intermittents des autobus scolaires sont en fonction feront partie des priorités des policiers. La SQ invite d’ailleurs les automobilistes à surveiller les signaux lumineux et à se préparer à arrêter lorsqu’ils croisent un autobus scolaire, puisque c’est au moment de monter et de descendre d’un autobus que les écoliers sont le plus vulnérables.

Un conducteur qui dépasse ou croise un autobus scolaire dont les feux rouge intermittents clignotent commet une infraction qui peut entraîner l’accumulation de neuf points d’inaptitude, en plus d’une amende de plus de 200 $. De plus, quelqu’un qui circule à 60 km/h dans une zone de 30 km/h peut accumuler deux points d’inaptitude, en plus de devoir payer une amende de plus de 100 $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires