Réfection de la façade de l’église de Napierville: la loto-patrimoine de retour pour financer les travaux

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Réfection de la façade de l’église de Napierville: la loto-patrimoine de retour pour financer les travaux
Les travaux de réparation de la façade de l'église de Napierville doivent reprendre au printemps. (Photo : gracieuseté)

Patrimoine. La fabrique Saint-Cyprien, qui est responsable de la gestion de l’église -Saint-Cyprien, à Napierville, doit amasser 150 000 $ pour terminer les travaux de réparation de la façade de l’église. Pour y parvenir, elle lancera la deuxième édition de sa -loto-patrimoine, en 2023.

Le coût de réparation du clocher s’élève à plus de 440 000 $. Comme la fabrique peut récupérer 50 % des taxes payées, le total s’élève à 416 000 $. Ces travaux sont maintenant terminés, explique Yvon Foucault, président de la fabrique -Saint-Cyprien.

À cela s’ajoute le coût de réparation des deux clochetons, qui sont les deux petits clochers situés de chaque côté de l’église, et du mur de façade qui les relie et qui lui, est surmonté par la grande flèche. Le coût de cette phase du projet est estimé à 234 500 $. Ces travaux devrait être exécutés d’avril à juin 2023.

Revenus

Le coût de réparation du clocher additionné au coût estimé de réparation des clochetons totalise plus de 650 000 $.

Au cours des deux dernières années, la fabrique a reçu deux subventions gouvernementales totalisant plus de 415 000 $, pour défrayer le coût de ces travaux.

« À cela, on ajoute les fonds que nous avons amassés avec la -loto-patrimoine que nous avons organisée en 2021, soit 49 000 $, précise M. Foucault. Nous avons aussi amassé 35 000 $ grâce à des partenariats avec des entreprises et des dons de particuliers. »

Au final, la fabrique a pu amasser à ce jour 500 000 $, des 650 000 $ requis pour terminer les travaux, d’ici l’été 2023, juste à temps pour célébrer le 200e anniversaire de fondation de la paroisse -Saint-Cyprien.

Objectif

La fabrique se donne pour objectif, en 2022 et 2023, d’amasser les 150 000 $ manquants. Pour ce faire, elle lancera la deuxième édition de sa -loto-patrimoine au mois de mai, dans le but de récolter 50 000 $.

En 2021, pas moins de 21 000 $ avaient été remis en prix grâce à la -loto-patrimoine, dont un grand prix de 10 000 $.

« -Napierville est très généreuse pour protéger cette église patrimoniale, souligne M. Foucault. C’est l’église de nos ancêtres et c’est un patrimoine que nous voulons entretenir et préserver. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires