Route 219 à Napierville: policiers et contrôleurs routiers sensibilisent les conducteurs de poids lourds

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Route 219 à Napierville: policiers et contrôleurs routiers sensibilisent les conducteurs de poids lourds
Plus de 80 véhicules lourds ont été vérifiés lors d'une opération concertée de la SQ et des contrôleurs routiers, qui s'est tenue le 7 juin, sur la route 219, à Napierville. (Photo : : Coup d'oeil - Marc-André Couillard)

Sécurité. Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) du poste de la MRC des Jardins-de-Napierville ont mené une opération concertée en collaboration avec les contrôleurs routiers, le ministère des Transports et les employés du Service de travaux publics de Napierville, le 7 juin. L’objectif: sensibiliser les conducteurs de poids lourds au respect des limites de vitesse en zone scolaire, sur la rue de l’Église. 

Cette opération a été menée à la suite d’une demande de la part des élus et de la population. Ces derniers sont préoccupés par le passage des poids lourds qui se fait souvent à haute vitesse dans cette zone scolaire, où circulent environ 10 000 véhicules par jour, selon les dires d’un policier rencontré sur place.

Les intervenants qui ont participé à cette opération de prévention et de sensibilisation ont aussi saisi l’occasion de vérifier les permis de conduire des chauffeurs de camion.

Avec la pénurie de main-d’œuvre, il n’est pas rare que certains conducteurs de poids lourds ne détiennent pas le permis nécessaire en fonction du véhicule qu’ils conduisent, remarquait ce même agent de police. 

Rues locales

Plusieurs chauffeurs contreviennent au règlement et empruntent des rues résidentielles pour éviter cette zone, où la circulation est parfois ralentie par des panneaux d’arrêt, lors de l’entrée et de la sortie des élèves.  

Le passage des poids lourds sur les rues locales est strictement interdit. Ces derniers doivent obligatoirement emprunter les routes provinciales, dans ce cas-ci, la rue de l’Église (route 219).

Inspections

Les véhicules qui pouvaient présenter des défectuosités étaient dirigés vers le stationnement de l’aréna, pour y être inspectés par les contrôleurs routiers. La mairesse de Napierville, Chantale Pelletier, était d’ailleurs présente sur le site d’inspection, à titre d’observatrice. 

Au cours de cette opération, qui a duré trois heures, plus de 80 camions ont été vérifiés. 

Parmi eux, quatre présentaient des défectuosités majeures, dont deux qui ont été immobilisés sur-le-champ parce qu’ils présentaient un danger imminent. Un autre a été escorté jusqu’à son entreprise par les contrôleurs routiers. 

Bilan

Au final, une dizaine de camionneurs se sont vus remettre un constat d’infraction en vertu de la Loi concernant les propriétaires, les exploitants et les conducteurs de véhicules lourds.

L’un d’eux aurait même tenté de falsifier son rapport d’inspection journalier, qui datait de plus de 24 heures. Il s’est vu remettre un constat d’infraction à cet effet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires