Saint-Cyprien prépare son prochain budget

Saint-Cyprien prépare son prochain budget
La municipalité de Saint-Cyprien a présenté ses états financiers vérifiés de l'année 2013

Politique municipale – La municipalité de Saint-Cyprien a présenté ses états financiers vérifiés de l’année 2013, lors de la dernière séance du conseil qui s’est tenue le 11 novembre. Le budget pour l’année 2015 sera adopté lors d’une séance extraordinaire qui aura lieu le 16 décembre, à 19 heures.

Les états financiers pour l’année 2013, vérifiés par une firme comptable, révèlent des revenus de 2 993 952$ et des dépenses de 2 627 409$, générant un excédent de 366 543$ pour cet exercice. Un budget de 2 905 432$ avait été adopté pour 2014 et le conseil est d’avis qu’à la fin de l’année, le budget sera équilibré.

Parmi les nombreuses réalisations du conseil en 2014, notons la conclusion d’un règlement hors cours au terme du procès qui opposait la municipalité à l’entreprise 9110-8274 Québec inc., dans le dossier des porcheries.

Rappelons qu’en 2009, la municipalité avait été blâmée en Cour supérieure pour avoir adopté de nouveaux règlements qui avaient pour effet de restreindre indument la possibilité pour un promoteur d’obtenir un permis pour la construction d’un bâtiment destiné à l’élevage porcin.

Le promoteur lésé, Jean-Charles Landry, a déposé une poursuite contre la municipalité, qui s’est soldée par une entente hors cour d’une valeur de 425 000$. Saint-Cyprien a adopté un règlement d’emprunt et un chèque a été émis en date du 17 septembre 2014. La somme devra être remboursée sur une période de 20 ans au moyen d’une taxe spéciale imposée aux citoyens.

Selon la directrice générale de la municipalité, Nancy Trottier, les frais juridiques engagés par Saint-Cyprien dans le dossier des éoliennes et celui des porcheries avoisinent les 500 000$, auxquels s’ajoutent les 425 000$ du règlement hors cour versés à M. Landry.

Le conseil municipal entend déposer un budget 2015 qui permettrait de réduire les taxes des citoyens. Parmi les actions qui seront posées en 2015, le conseil compte autoriser le forage d’un troisième puits, l’aménagement d’un panneau d’affichage pour offrir une vitrine aux entreprises dans les secteurs du Golf et de la rue Rogel-Lamoureux, l’aménagement d’une nouvelle aire de jeux sur l’emplacement de la patinoire municipale démantelée, la réfection du rang des Patriotes Nord et du rang Grégoire, ainsi que la conversion de la grange Morgan avec l’appui de partenaires financiers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires