Saint-Rémi : Jean Hogue quitte la politique municipale

Saint-Rémi : Jean Hogue quitte la politique municipale
L'actuel maire suppléant de Saint-Rémi

Quelques jours à peine après avoir été choisi maire suppléant de Saint-Rémi, Jean Hogue a annoncé qu’il ne se représenterait pas aux prochaines élections municipales, ni au poste de maire ni à celui de conseiller.

« J’aurais bien aimé me représenter, mais je manque de temps », a-t-il expliqué par voie de communiqué. En plus de siéger au conseil municipal de Saint-Rémi, M. Hogue rédige actuellement un mémoire de maîtrise à l’Université du Québec à Montréal. Il consacre également une bonne partie de son temps à remplir ses fonctions de directeur de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles de la Montérégie (UPA).

« Je m’occupe du bureau de Saint-Rémi et de celui de Saint-Hyacinthe. Cela représente environ 11 000 producteurs agricoles et près d’une centaine d’employés. J’avais un choix à faire ! »

Après quatre ans comme conseiller municipal, Jean Hogue quitte la vie politique sans regret, mais avec des attentes. « Je souhaite que le prochain conseil municipal respecte le milieu agricole et les citoyens de la campagne. Les terres agricoles sont un important moteur économique pour Saint-Rémi. Elles doivent être préservées pour le futur », conclue-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires