Saint-Rémi signe deux nouvelles ententes avec ses pompiers

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Saint-Rémi signe deux nouvelles ententes avec ses pompiers
Sur la photo, on aperçoit Michel Vinet, directeur du Service de sécurité incendie par intérim, Pier-Luc Séguin, vice-président de l'Association des pompiers par intérim, Sylvie Gagnon-Breton, mairesse, Francis Fleury, président, et Éric Bolduc, vice-président, de l'Association des pompiers. (Photo : Marc-André Couillardmacouillard@coupdoeil.info)

Sécurité. La Ville de Saint-Rémi a signé deux nouvelles ententes avec l’Association des pompiers de Saint-Rémi, le 12 septembre. Ces ententes doivent permettre à la Ville de respecter son schéma de couverture de risques d’incendie.

Le schéma de couverture de risques d’incendie est un outil permettant aux municipalités de planifier les interventions sur son territoire, de manière à assurer la sécurité incendie. Ce schéma doit être révisé tous les cinq ans.

Un schéma de couverture de risques d’incendie comprend notamment le recensement des risques présent sur le territoire, le recensement des mesures de protection existantes et des ressources humaines, l’inventaire des sources d’approvisionnement en eau utiles pour la sécurité incendie et la détermination d’objectifs de protection contre les incendies, en fonction des ressources disponibles, entre autres choses.

-Pompier-préventionniste

La première de ces deux nouvelles ententes prévoit la création du poste de -pompier-préventionniste à temps plein. Cela doit permettre à -Saint-Rémi d’atteindre ses objectifs en matière de sensibilisation et de prévention auprès du public.

Le titulaire de ce poste devra effectuer l’inspection des bâtiments résidentiels, commerciaux, industriels, institutionnels et publics.

Il aura aussi pour tâche de sensibiliser les citoyens aux normes en matière de sécurité incendie.

Pompier temporaire

La seconde entente implique la création du statut de pompier temporaire. Il s’agit d’un salarié temporaire, qui pourra remplacer un salarié régulier absent pour l’une des causes prévues à la convention collective.

Réaction

« -La sécurité des citoyens est l’une des priorités du -Conseil, assure la mairesse, -Sylvie -Gagnon-Breton. Lors de l’élaboration de notre planification stratégique, nous avions précisé qu’il était important de poursuivre nos efforts en prévention incendie. La signature de ces ententes est un geste concret pour atteindre cet objectif. Nous avons eu une belle collaboration avec l’Association des pompiers. C’est la preuve que lorsque l’on travaille ensemble vers un but commun, on peut réaliser de belles avancées. Je suis vraiment fière de la signature de ces ententes. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires