Trois ponts de la région seront reconstruits

Trois ponts de la région seront reconstruits
Les ponts des montées Guay et Glass

Infrastructures – Le pont d’étagement des montées Guay et Glass, à Saint-Bernard-de-Lacolle, et le pont de la montée Guay, à Saint-Valentin, seront reconstruits entre 2015 et 2017. Ces travaux s’ajoutent à ceux du pont de la montée Saint-Jacques, à Saint-Jacques-le-Mineur, qui avaient été annoncés plus tôt en février.

C’est l’annonce qui a été faite récemment par le ministre des Transports du Québec, Robert Poëti. À Saint-Bernard-de-Lacolle, le pont d’étagement qui enjambe l’autoroute 15 à la hauteur de la sortie 1 sera démoli et reconstruit. Le projet en est encore à l’étape de la conception.

On ne connait pas l’échéancier, mais les travaux devraient être exécutés en 2016 selon Josée Séguin, du ministère des Transports du Québec. Les coûts du projet se situent entre 10 M$ et 25 M$.

Saint-Valentin

Le pont situé au-dessus du ruisseau Landry, à 100 mètres du chemin de la 4e Ligne, sera aussi complètement reconstruit. Si le processus d’appel d’offres se déroule sans embûches, les travaux pourraient débuter dès cet été, affirme Mme Séguin.

Il est à noter que les travaux qui s’effectuent en rivière doivent obligatoirement être exécutés entre le 1er août et le 1er mars, afin de respecter les normes environnementales en vigueur.

Le pont sera fermé pendant les travaux qui devraient s’étaler sur une période de quatre mois. Pendant les travaux, les usagers seront invités à emprunter le chemin de la 3e Ligne, le chemin Louis-Cyr et le chemin de la 4e Ligne, pour contourner le chantier.

Les coûts de ce projet sont évalués entre 1 M$ et 5 M$.

Montée Pir-Vir

En ce qui a trait au pont situé sur la montée Pir-Vir, à Saint-Valentin, les travaux qui ont déjà été entamés devraient être finalisés ce printemps, indique Mme Séguin. Des éléments découverts lors de la démolition de la structure ont occasionné des retards dans l’échéancier.

«Lors de l’exécution des travaux à la fondation, l’entrepreneur a constaté que celle-ci était sur des pieux de bois, information qui n’était pas présente dans les plans originaux, explique Mme Séguin. Ces nouvelles informations ont nécessité une analyse et la mise en place d’une nouvelle méthode d’intervention.» La durée des travaux devrait s’échelonner sur une période allant de six à huit semaines.

Rappelons que le viaduc surplombant l’autoroute 15, à la sortie 29 à Saint-Jacques-le-Mineur, sera reconstruit en 2015. Les travaux pourraient débuter dès ce printemps. La valeur du chantier est évaluée entre 10 M$ et 25 M$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires