Un Patriote de Saint-Cyprien-de-Napierville: une plaque en l’honneur de Joseph Marceau en Australie

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Un Patriote de Saint-Cyprien-de-Napierville: une plaque en l’honneur de Joseph Marceau en Australie
Les démarches qui ont mené à l'érection de cette plaque ont été initiées par le documentariste canado-australien Deke Richards. (Photo : gracieuseté)

Histoire. Une plaque commémorative vient tout juste d’être installée à Dapto, en Australie, pour rendre hommage à Joseph Marceau, un Patriote de Saint-Cyprien-de-Napierville, qui a été condamné à l’exil, à la suite de la -Rébellion des -Patriotes de 18371838.

« L’installation tant attendue de la plaque commémorative de Joseph Marceau est terminée, après presque trois ans de préparation », explique Deke Richards, un documentariste canado-australien, qui est à l’origine de cette démarche.

Documentaire

M. Richards a écrit et réalisé le documentaire La Baie des exilés, qui raconte l’histoire des 58 Patriotes qui ont été condamnés à l’exil en Australie par les Anglais.

Parmi eux se trouvait Joseph Marceau, qui a été capturé lors de la bataille d’Odelltown, à Lacolle, le 9 novembre 1838.

Il a été fait prisonnier à la prison du Pied du courant avant d’être envoyé en Australie. Après avoir été gracié, il a décidé d’y rester. Il s’y est marié en 1844 et y est mort le 9 juin 1883, à l’âge de 76 ans.

La plaque

Sur la plaque, qui a été offerte par la municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville, la Société Saint-Jean-Baptiste et de Pierre Karl Péladeau, on peut lire ceci : « [Cette plaque] rend hommage au Patriote Joseph Marceau qui fut exilé en Nouvelle-Galles du Sud en 1840 à la suite de son implication dans l’insurrection du Bas-Canada. Ces événements jouèrent un rôle significatif dans l’avènement du gouvernement responsable et de la démocratie parlementaire moderne au Canada et en Australie. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires