Un premier cas de diarrhée épidémique porcine en Montérégie

Un premier cas de diarrhée épidémique porcine en Montérégie
Selon le MAPAQ

Un premier cas de diarrhée épidémique porcine (DEP) a été détecté dans une ferme de la région de la Montérégie. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) fait cette annonce quatre jours après avoir instauré d’urgence un nouveau règlement obligeant les directeurs de laboratoire à déclarer tout cas de DEP confirmé par un résultat d’analyse.

«L’objectif du nouveau règlement est de permettre au Ministère d’exercer une surveillance accrue de cette maladie au Québec et de pouvoir réagir rapidement si un cas est signalé en exécutant le plan d’action prévu», avait déclaré la semaine dernière le ministre de l’Agriculture, François Gendron.

Aujourd’hui, le MAPAQ confirme qu’un premier cas québécois de diarrhée épidémique porcine a été décelé, mais refuse de préciser où exactement. Il assure toutefois, par voie de communiqué, que «dès la suspicion du cas, les mesures de biosécurité ont été rehaussées sur le site d’élevage de façon à éviter la transmission de cette condition à d’autres élevages». Aucun autre cas suspect n’aurait été identifié sur le site en question.

Une stratégie de surveillance, de prévention et de contrôle a tout de même été élaborée par le MAPAQ, en collaboration avec l’Équipe québécoise de santé porcine (EQSP) et les principaux partenaires de l’industrie.

Le ministère demande d’abord aux éleveurs de communiquer immédiatement avec leur médecin vétérinaire si leurs animaux montrent des signes de la maladie. Tout cas positif doit par la suite être signalé à l’EQSP au 1-866-363-2433. Une équipe-conseil est disponible pour aider les éleveurs touchés à mettre en place les mesures adéquates de contrôle du virus et limiter les impacts sur l’entreprise et l’industrie québécoise.

Précisons que la diarrhée épidémique porcine ne présente pas de risque pour la santé humaine ni pour la salubrité des aliments. C’est une maladie contagieuse causée par un virus qui affecte le système digestif des porcs de tout âge, mais elle ne touche pas les autres espèces animales et ne se transmet pas aux humains. Le virus s’est récemment propagé dans de nombreux États américains et se trouve au Canada depuis le 23 janvier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires