Une championne olympique de passage à Napierville

La médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010, Joannie Rochette, était l’invitée d’honneur de la Revue sur Glace du Club de Patinage Artistique (CPA) de Napierville, qui fête son 30e anniversaire cette année.

«C’est différent de patiner avec des gens qui ne sont pas du même âge, pas du même calibre, d’en faire avec des jeunes de tous les niveaux.  Ça me rappelle beaucoup de souvenirs, confiait Joannie Rochette au Coup d’œi.  Je me rappelle lorsque j’étais plus jeune, nous avions reçu Kurt Browning, Elvis Stojko, Isabelle Brasseur et Lloyd Eisler à mon club.  Ce qui était vraiment le fun, c’était de patiner avec nos idoles.  Je sais ce que ça veut dire et ça m’a beaucoup inspiré dans ma carrière.»

Dans le cadre de la 30e édition de la Revue sur Glace du CPA de Napierville, Joannie Rochette a généreusement participé aux trois représentations du spectacle, soit deux le samedi 13 avril et une le dimanche 14 avril. 

«C’est un retour aux sources.  Quand j’étais jeune, j’habitais à l’Île Dupas, près de Berthierville et je patinais sur le fleuve pour le plaisir.  Ensuite je me suis inscrite au CPA de Berthierville.  J’ai vite réalisé que j’étais très compétitive et à 5 ans, je participais à ma première compétition.  En 1994, j’ai vu les Jeux olympiques à la télévision et c’est vraiment à partir de ce moment que j’ai décidé que je voulais y aller moi aussi», nous confie-t-elle.

Les CPA:la porte d’entrée

«Faire partie d’un CPA, c’est la façon la plus économique de pratiquer le patinage.  Louer une glace pour une personne seule, ça coûte très cher!  En plus, on est sûr que les entraîneurs sont accrédités, car tous les CPA sont enregistrés par Patinage Canada.  Ça nous donne aussi l’opportunité de participer à des compétitions et des spectacles, explique Joannie Rochette.  Dans les clubs, il y a de tous les niveaux.  Il y a de jeunes patineurs qui font des triples sauts et il y a des seniors.  Il y a aussi les tout petits qui parfois se chicanent sur la glace, c’est très mignon.  Il y en a qui commence avec le patinage artistique pour perfectionner leur technique avant de se diriger vers le hockey ou encore vers le patinage de vitesse. »

Jeux olympiques de Sotchi en 2014

«J’ai 27 ans et j’ai déjà participé à deux Jeux olympiques.  Je garde mon statut d’amateur pour pouvoir participer à des compétitions qui pourraient me permettre de me qualifier pour les jeux de Sotchi, raconte Joannie Rochette.

«Il faudrait que je participe à des compétitions en octobre et en novembre pour accumuler le minimum de points requis et il faudrait que je participe au Championnats canadiens et terminer dans les deux premières, parce que le Canada envoie deux patineuses.  Je regarde aussi ce que les autres font.  Aux derniers Championnats du monde, l’Italienne a terminé deuxième et je pense que je pourrais faire mieux», ajoute-t-elle.

«Ma décision finale n’est pas encore prise.  Je continue de m’entraîner.  Avec la tournée Stars on ice, on présente 12 shows en trois semaines.  La tournée des CPA, c’est aussi une bonne façon de s’entraîner.  Je dois faire trois solos par show et je fais trois shows pendant la fin de semaine », raconte la jeune femme. 

Une 30e édition de la Revue sur glace de Napierville couronnée de succès

«Je suis fatiguée et contente, a déclaré France Olivier, qui, en plus d’organiser l’événement, était aussi l’entraineuse et la chorégraphe des spectacles qui ont été présentés.  Ce fût un super succès et on a fait salle comble tous les jours!  On avait 500 billets par représentation et on avait au moins 450 billets de vendus avant chacune des représentations.  Le samedi soir, c’était plein à craquer»,se réjouit-elle.

Cette année en était une d’importance puisque l’on soulignait la 30e saison du Club de patinage artistique (CPA) de Napierville.  Pour l’occasion, le comité avait invité la patineuse Joannie Rochette, qui a généreusement participé aux trois représentations du spectacle. 

«Elle s’est donnée à 100%, explique Mme Olivier.  Elle a pris des photos avec tous les enfants du club.  Elle a fait des cartons photo au nom de chaque enfant avec une dédicace.  Elle a été à l’écoute des enfants et elle a signé des autographes sur des patins, des valises, etc.  Ç’a été une expérience extraordinaire pour toutes les patineuses et les commanditaires.» 

Des patineuses de tous âges et de tous les niveaux

Pour le numéro d’ouverture du spectacle, près de 60 patineuses performaient sur la glace en même temps.  Sur le nombre, d’anciennes membres du CPA ont aussi apporté leur contribution, dont certaines s’étaient déplacées depuis la France et la Suisse, afin de participer au spectacle. 

Au total, ce sont près de 200 patineuses, âgées entre 3 ans et 46 ans, qui ont participé à l’événement.  «Le patinage, c’est pour tous.  Que ce soit en synchro ou plutôt au niveau compétitif, nous on a la vocation d’intéresser les gens au patinage.  C’est ouvert à tout le monde», explique Mme Olivier. 

Elle fait référence aux «Étincelles», qui regroupent des patineuses âgées de 16 à 46 ans qui pratiquent le patinage artistique synchronisé dans un cadre récréatif plutôt que compétitif.  Toute l’année, elles préparent leur participation à la Revue sur glace annuelle. 

Grande générosité

«Je tiens à remercier tous les bénévoles.  Tous étaient au poste.  Ce sont 60 ou 70 d’entre eux qui étaient présents à chacune des représentations, que ce soit à l’entrée, aux fleurs, aux costumes, etc.  Ils ont été d’une patience incroyable», affirme Mme Olivier.

«On tient aussi à remercier nos commanditaires, car sans eux, ça n’aurait pas été possible», souligne Mme Olivier.  Tous les commerces ont généreusement donné ainsi que le député de Huntingdon, Stéphane Billette.  La municipalité de St-Cyprien a contribué pour les décors et Napierville pour les costumes des anciennes membres du CPA.  Grâce à nos commanditaires, nous avons aussi eu un écran géant.»

Le samedi, en soirée, s’est tenu le cocktail des présidents, afin d’accueillir et de remercier les différents partenaires.  «Nous avons aussi pu offrir des produits de la fromagerie Fritz Kaiser, de Noyan, ainsi qu’un nouveau produit de La Face Cachée de la Pomme, le cidre mousseux Bulle de neige.» 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires