Une excellente saison pour nos terrains de golf

Une excellente saison pour nos terrains de golf

Le beau temps a favorisé un bon achalandage sur les terrains de golf de la région cet été.

Crédit photo : Le Canada Français – Jessyca Viens-Gaboriau

SPORT – Peu gâtés par dame Nature ces dernières années, les clubs de golf de la région peuvent se réjouir des bonnes conditions météo de l’été 2018. La chaleur et l’absence de pluie ont favorisé un excellent achalandage tout au long de la période estivale.

Au club International 2000, à Saint-Bernard-de-Lacolle, la chaleur n’a pas ralenti les ardeurs des golfeurs. «On vient de connaître toute une saison. C’est rare les journées où il n’y avait pas 200 joueurs. On devrait atteindre au moins 35 000 rondes de golf cet été», mentionne le directeur général, Sylvain Patry, précisant que le club compte trois parcours de neuf trous.

Il estime que la hausse d’achalandage que connaît le club depuis quelques années repose sur les promotions et la participation accrue des membres. «On est en croissance continuelle. On a fait beaucoup de promotions et on est présents au Salon du golf. Et on a un très bon taux de participation de nos 120 membres. Ils nous encouragent aussi au restaurant et à la boutique», poursuit M. Patry.

En ce qui concerne les conditions du terrain, les opérations d’arrosage ont permis de palier à l’absence de pluie. «Pendant six semaines de suite, on arrosait 17 heures par jour. On pompait l’eau de nos lacs. Les verts sont demeurés impeccables», conclut-il.

Napierville

La saison a aussi été excellente au Club de golf de Napierville, tant au chapitre de l’achalandage que des conditions du terrain.

«La belle température était au rendez-vous. Certaines journées, on a eu des annulations tellement c’était trop chaud. Mais la saison a été excellente. Tout dépend du mois d’octobre, mais on devrait se rendre à environ 31 000 rondes, une hausse de 1500 par rapport à l’an dernier», souligne le directeur général, Mario Poulin.

Outre les 150 membres et les droits de jeu pour les visiteurs, le club a également accueilli plusieurs tournois au cours de l’été. C’est sans compter l’école de golf et le camp de jour.

«Notre système d’arrosage nous a permis de maintenir des conditions parfaites du terrain. C’est une de nos très belles saisons», note M. Poulin, ajoutant que le club complétera ses activités autour du 10 novembre.

Hemmingford

Le beau temps a aussi permis au Club de golf Hemmingford de connaître une saison exceptionnelle.

«La température a fait toute la différence, explique le propriétaire, Denis Menegazzo. La saison a commencé plus tôt, mais c’est sûr que ç’a fini raide ! Une journée il faisait 30 degrés et deux jours après il faisait 5 degrés.»

À ce jour, il s’est joué 17 927 rondes de golf à Hemmingford, ce qui représente une hausse d’environ 10 % par rapport à 2017, indique M. Menegazzo.

Un des deux parcours de 18 trous que compte le terrain est fermé depuis le 22 octobre pour permettre l’exécution de travaux d’entretien. Le second terrain restera ouvert tant et aussi longtemps que la température le permettra, indique M. Menegazzo.

Ce dernier profite de l’occasion pour démentir les rumeurs voulant que le club de golf soit à vendre.

«C’est toujours la même chose. Ce n’est pas une industrie en croissance, mais on va continuer à investir, dit M. Menegazzo. Les terrains qui sont plus proches des villes ferment parce que leur terrain vaut plus cher que le commerce du golf, comme à La Prairie. Ça nous amène plus de monde.»

Il remarque aussi que davantage de jeunes joueurs fréquentent son club, par rapport aux années précédentes.

«On fait un camp pour les jeunes et on a beaucoup de membres juniors et intermédiaires qui ont moins de 30 ans. C’est bon signe», pense-t-il.

(Avec la collaboration de Richard Hamel)

Poster un Commentaire

avatar