Une première entente de travail pour les pompiers de Saint-Michel

Une première entente de travail pour les pompiers de Saint-Michel
Le maire Jean-Guy Hamelin et le président de l'Association des pompiers

AFFAIRES MUNICIPALES – Après plusieurs mois de négociations, l’Association des pompiers de Saint-Michel et les membres du conseil municipal de la Ville ont conclu une entente qui régit les conditions de travail des sapeurs.

Cette entente de travail est d’une durée de trois ans. Un document comportant une vingtaine de pages en explique les termes. Selon le maire de Saint-Michel, Jean-Guy Hamelin, cette toute première entente conclue avec l’Association des pompiers répond à un besoin qui se faisait sentir dans la municipalité.

«Quand j’ai été élu maire, il y avait beaucoup de choses concernant les conditions de travail des pompiers qui étaient incomprises, que ce soit par rapport à la réclamation des dépenses, les salaires ou l’ancienneté. Tout se faisait à la pièce et personne ne savait vraiment à quoi s’en tenir», raconte-t-il. «Notre objectif était donc d’encadrer tout ça pour qu’il n’y ait pas de conflit entre le monde municipal et les pompiers et que tout le monde comprenne comment ça marche.»

M. Hamelin affirme avoir rencontré l’ensemble des pompiers, pour mesurer «le niveau de satisfaction et d’insatisfaction». «On voulait voir où on devait s’améliorer. S’il y a des choses qu’on a oubliées ou qui doivent être modernisées, on va pouvoir le faire et modifier l’entente au fur et à mesure», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires