Une première femme à la tête de Napierville

Une première femme à la tête de Napierville

Chantale Pelletier félicitée après avoir été élue mairesse de Napierville

Les citoyens de Napierville ont élu leur première mairesse dimanche, alors qu’ils ont porté au pouvoir l’ancienne conseillère Chantale Pelletier par une majorité de 436 voix (78% du vote).

«C’est un enjeu que je ne connaissais pas lorsque je me suis présentée, a admis celle qui a été proclamée élue vers 21h30 au centre communautaire. C’est la présidente d’élection qui m’en avait informée.»

Ce fait ne constitue pas une pression supplémentaire pour celle qui a l’intention de poursuivre le travail amorcé par l’ancien maire, Jacques Delisle.

«Je veux maintenir les opérations stables de la municipalité et faire en sorte que les citoyens aient un bon train de vie», a affirmé celle qui a défait André jr Bélair par une confortable avance.

Conseillère municipale depuis 2005, Mme Pelletier s’était vu confier plusieurs dossiers par l’ancien maire ces dernières années. Elle n’est donc pas sans expérience, même si elle reconnaît qu’il lui faudra peut-être une «petite période d’ajustement» pour jouer pleinement son nouveau rôle.

Se représentera-t-elle à l’élection générale dans un an et demi? Il est prématuré de le dire, a dit Mme Pelletier qui se préparait à célébrer avec les conseillers. Tous avaient sollicité sa candidature.

«On a travaillé fort comme équipe parce que ce n’est pas évident de faire une élection en été», a admis Mme Pelletier.

Le taux de participation s’en est ressenti. Il a été de 25 %. Un total de 774 électeurs sur les 3045 inscrits se sont présentés aux urnes.

Élection nécessaire

Cette élection partielle à la mairie était nécessaire à la suite du décès subit de Jacques Délisle, le 15 avril. Mme Pelletier a dû démissionner de son poste de conseillère pour briguer la mairie. La recrue candidate de l’équipe, Marthe Tardif, a sollicité son siège. Elle l’a emporté par acclamation, le 17 juin, faute d’opposition.

Mme Pelletier joint les rangs des 190 mairesses au Québec, selon le portrait statistique du ministère des Affaires municipales, des Régions et Ocupation du territoire du Québec réalisé en 2013. Celles-ci forment 17,3% des élues, contrairement à 30% pour celles qui sont conseillères.

Commentaire du candidat défait

André jr Bélair  espérait faire changer les choses, a-t-il affirmé au Coup d’œil. Le candidat prônait une fusion municipale avec Saint-Cyprien-de-Napierville.

«Ça ne changera pas, a-t-il. On va continuer d’être accoté au pied du mur et de voir nos taxes augmenter sans avoir plus de services. Pendant ce temps, ça se développe à Saint-Cyprien. Ils vont devenir indépendants. Vous saurez me le dire dans 10 ans si j’avais raison.»

En 2013, M. Bélair avait sollicité en vain un poste de conseiller municipal alors qu’il s’était présenté avec l’équipe Coalition Napierville.

Résultats

165

Votes obtenus par André jr Bélair.

601

Votes obtenus par Chantale Pelletier.

8

 Bulletins rejetés.

774

Nombre de gens qui ont voté.

3045

Nombre d’électeurs inscrits sur la liste électorale.

25 %

Taux de participation.

Poster un Commentaire

avatar