Une très bonne année pour les maraîchers

Une très bonne année pour les maraîchers
La clémence de la température et l'absence de période de grêle ont permis au secteur maraîcher de connaître une excellente saison.

Agriculture – La température clémente, l’absence d’épisode de grêle et une sécheresse qui a sévi en Californie sont trois des principaux éléments qui ont permis au secteur maraîcher de tirer son épingle du jeu en 2014.

«Dans le maraîcher, c’est une très bonne année, estime Jacinthe Larochelle, directrice régionale de la Financière agricole du Québec (FAQ), à Saint-Jean-sur-Richelieu. Le fait qu’il y ait eu une sécheresse en Californie, les prix étaient bons et les acheteurs étaient moins exigeants», explique-t-elle.

Pour le secteur maraîcher dans la MRC des Jardins-de-Napierville, 129 avis de dommages ont été déposés auprès de la FAQ depuis le 1er avril, dont sept sont toujours ouverts, totalisant 412 000$ en indemnisation versée.

En ce qui a trait aux légumes de transformation (pois, haricots, maïs sucré), neuf avis ont été déposés, dont sept sont encore ouverts, pour un total de 54 000$ en indemnités versées.

Dans le secteur des grandes cultures, 147 avis de dommages ont été déposés, dont 121 sont encore ouverts, ce qui représente 270 000$ en indemnités déjà versées. Il faut dire que les récoltes ne font que commencer. En date du 29 octobre, seulement 5% du maïs-grain et 55% du soja avaient été récoltés. «Dans le soja, les producteurs attendent le beau temps pour récolter. C’est la même chose dans le maïs-grain, explique Mme Larochelle. Ils sont en retard par rapport aux années passées.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires