Vents d’espoir amasse 23 000 $ lors de son troisième souper-bénéfice

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Vents d’espoir amasse 23 000 $ lors de son troisième souper-bénéfice
Le souper-bénéfice s'est tenu le 27 octobre, au centre communautaire de Saint-Rémi. (Photo : gracieuseté)

ACTUALITÉ – L’organisme Vents d’espoir de la Vallée du Saint-Laurent, qui a pignon sur rue à Saint-Rémi, a récolté plus de 23 000 $ lors de son troisième souper-bénéfice annuel. Tout l’argent amassé est dédié à la construction, à Saint-Rémi, d’un complexe multifonctionnel dédié aux personnes de 18 à 55 ans de la Montérégie Ouest, qui ont un traumatisme crânien ou une déficience physique motrice.

Le repas a été ponctué de musique country, de danse, d’animation, de tirages de prix de présence et d’un encan silencieux.

Cet événement avait aussi pour objectif de sensibiliser la population à la mission de cet organisme. Évalué à 10 M$, ce projet répond au manque de services adaptés aux besoins de ces personnes, comme le fils de la fondatrice et présidente de l’organisme, Sylvie Boyer. Ce dernier souffre de lourdes séquelles d’un traumatisme crânien et doit habiter dans un CHSLD depuis une dizaine d’années, bien qu’il ne soit âgé que de 30 ans.

L’objectif de Vents d’espoir est d’inaugurer son complexe résidentiel au plus tard en décembre 2020, sur un terrain offert par la Ville de Saint-Rémi.

Succès

Pas moins de 325 personnes ont pris part à l’événement, dont la députée de Sanguinet, qui est aussi la nouvelle ministre de la Santé du Québec, Danielle McCann, mais aussi la députée de Huntingdon, Claire Isabelle, la députée fédérale de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan, les maires de Saint-Rémi et de Saint-Michel, Sylvie Gagnon-Breton et Jean-Guy Hamelin, ainsi que Jean Roy, vice-président principal et chef de l’exploitation de Kruger Énergie.

«L’événement a été un franc succès avec la présence de 325 convives, ce qui témoigne de la solidarité de la communauté envers notre organisme», a déclaré Mme Boyer.

Le président d’honneur de la soirée, Jean Roy, a aussi remis un don de 1250 $ au nom de Kruger Énergie, qui appuie Vents d’espoir depuis sa fondation, en 2015.

Le projet de complexe multifonctionnel en bref

  • 32 appartements locatifs adaptés aux besoins de l’occupant.
  • Deux chambres de répit temporaire.
  • Un centre de jour permettant la pratique de différentes activités et l’intégration sociale des participants.
  • Un atelier de travail.
  • Une salle d’entraînement physique adapté.
  • Un bassin thérapeutique.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires