Vents d’espoir amasse plus de 40 000 $ lors de son 5e souper-bénéfice

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Vents d’espoir amasse plus de 40 000 $ lors de son 5<sup>e </sup>souper-bénéfice
Le souper country de -Vents d'espoir a permis à l'organisme d'amasser 40 078 $. (Photo : gracieuseté)

Actualité. L’organisme Vents d’espoir a récolté 40 078 $ lors de la 5e édition de son souper-bénéfice, qui s’est tenu le sous le thème »country ».

Cette somme est dédiée au projet de -Vents d’espoir de construction d’un complexe multifonctionnel dédié aux traumatisés crâniens, qui abritera notamment une Maison Martin-Matte de 32 appartements locatifs, un centre d’activités de jour, un bassin thérapeutique, une clinique de réadaptation et une salle d’entraînement adaptée. Des chambres de répit temporaires seront aussi offertes aux familles, de même que des aires de vie commune familiale.

Remerciements

Plus de 170 personnes ont participé à cette soirée dansante qui a eu lieu le 22 octobre.

L’événement s’est déroulé sous la présidence d’honneur de -Jean -Roy, -vice-président principal et chef de l’exploitation chez -Kruger Énergie.

Plusieurs élus de la région ont pris part à cet événement, dont -Jean-Guy -Hamelin, maire de -Saint-Michel, ainsi que -Sylvie -Gagnon-Breton, -Louise -Brais et -Annie -Payant, respectivement mairesse et conseillères de -Saint-Rémi.

« -Vents d’espoir tient à remercier -Kruger Énergie, -Desjardins, les nombreux commanditaires, les donateurs, les invités et les bénévoles qui ont fait de cette soirée un succès », indique -Sylvie -Boyer, fondatrice de -Vents d’espoir.

Projet de construction

Les travaux de construction de ce complexe devaient commencer au printemps 2022. Cependant, en raison de la hausse des coûts, le projet a été reporté d’une année.

« -Nous sommes allés en appel d’offres au mois de mars, mais le coût du projet était près de 60 % plus élevé que notre estimation. À ce prix, notre projet n’est plus viable », indique -Mme -Boyer.

Campagne de financement

Vents d’espoir poursuit donc sa recherche de financement et un nouvel appel d’offres sera lancé en janvier 2023. Dans le cadre de sa campagne majeure de financement, l’organisme veut amasser 5 M$.

« -Nous sommes rendus à 2,9 M$, sans compter la valeur du terrain qui est offert par la -Ville de -Saint-Rémi, qui est de 3 M$, précise -Mme -Boyer. Nous continuons à amasser des sous parce que le budget initial de notre projet ne comprenait pas le terrassement, l’aménagement de la terrasse extérieure et la construction d’un garage et l’achat des équipements pour la salle d’entraînement. »

Vents d’espoir espère que la construction pourra commencer au printemps 2023.

Phase -II

La demande pour des logements adaptés aux personnes vivant avec les séquelles d’un traumatisme crânien ou une déficience physique est si grande, que -Vents d’espoir songe déjà à agrandir son complexe qui n’est pas encore construit.

« -Nous réfléchissons déjà à une deuxième phase, explique -Mme -Boyer. Nous avons 45 demandes de logements, mais notre première phase ne comprend que 32 appartements. Notre terrain nous permettrait de construire jusqu’à 26 logements supplémentaires. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires