Yucah est de retour au bercail

En cavale depuis huit jours, la buse qui s’était enfuie du Parc Safari est finalement de retour au bercail après avoir été repérée par une citoyenne qui habite sur la route 202, tout près de l’établissement.

«Vendredi dernier, une voisine du Parc Safari a aperçu Yucah dans un arbre.  Elle trouvait que ses poules étaient pas mal énervées et c’est comme ça qu’elle a localisé la buse, explique Véronique Ranger, directrice de l’éducation et de la fauconnerie au Parc Safari.  C’est ce qui arrive quand un prédateur tourne autour de sa proie.  Elle a repéré Yucah vers 18h30, mais nous avions déjà tous quitté le parc.  Donc, après de nombreuses démarches, la dame a réussi à trouver le numéro de téléphone du président et une équipe s’est finalement rendue sur place pour attraper l’animal.»

La veille, des employés avaient repéré la buse dans les environs du Parc Safari, près de l’autoroute 15, mais ils n’avaient pas été en mesure de le capturer.  Ce n’était pas les entraîneurs de Yucah et donc l’oiseau ne s’est pas dirigé vers eux, explique Mme Ranger.

Amaigri mais heureux

Lorsque Yucah a été recueilli, il était amaigri et présentait quelques petites blessures aux pattes.  Comme cet animal est né en captivité, il n’a pas appris à chasser dans la nature.  «Il a fui pendant 8 jours.  C’est sûr qu’il a mangé quelque chose, probablement des animaux morts sur le bord de la route, soutient Mme Ranger.  Quand ses entraîneurs se sont rendus sur place pour le récupérer, il est venu par lui-même.  On lui a offert sa nourriture habituelle et il s’est tout de suite posé sur le gant, relate-t-elle.  Il était vraiment très content quand on l’a remis dans sa volière.  On le sait parce qu’ils émettent des sons particuliers.»  

Suite à cette mésaventure, les autorités du Parc Safari ont décidé qu’ils allaient modifier leurs procédures.  Mme Ranger explique qu’habituellement, les oiseaux sont munis d’émetteurs, afin de les repérer en cas de fuite, mais seulement lorsqu’ils sont en entraînement de vol.  Yucah n’en portait pas puisqu’il n’était pas à l’entraînement le jour où il s’est échappé.  Rappelons que c’est un bris d’équipement qui est à l’origine de la fuite du volatile.  Dorénavant, les oiseaux seront donc munis d’émetteurs dès qu’ils mettront le nez dehors.   

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires