Un parc à la mémoire de Maurice Boissonnault

Par Louise Bedard
Un parc à la mémoire de Maurice Boissonnault
Marie Lili Lenoir

Le nouveau parc Maurice-Boissonnault aménagé à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix comporte des jeux pour les enfants et un appareil d’exercice pour les adultes.

Il a été officiellement inauguré le 5 octobre en présence des membres du conseil municipal, du député de Huntingdon, Stéphane Billette, et de Jean-Luc Boissonnault, le fils de Maurice Boissonnault qui a développé ce secteur. Le parc a été baptisé du nom de ce dernier pour honorer sa mémoire.

Situé à l’angle des rues Godin et Saint-Germain, le parc est clôturé. Le financement de son aménagement a été assuré dans une proportion de 80% par le programme de mise en œuvre du Pacte rural et de 20% par la municipalité. Le coût total du projet est de 72 672$, dont une somme de 55 206$ a été consacrée à l’achat des jeux.  

Maurice Boissonnault

Maurice Boissonnault est né en 1926 à Saint-Blaise-sur-Richelieu puis s’est installé à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix. En 1947, il a acquis la terre de John Bullock.

Son fils raconte que son père y a installé un réservoir d’eau et qu’il a invité les fermiers de la région à y faire brouter leurs bêtes. Il leur demandait annuellement 5$ par tête.

Par la suite, M. Boissonnault a fait appel à l’arpenteur Laurent Véronneau en vue de développer une partie de sa terre. Il s’est mis à vendre des terrains. Il en coûtait 315$ pour un terrain mesurant 150 pieds par 100 pieds à l’époque, fait remarquer son fils. Aujourd’hui, un terrain d’une telle dimension est évalué à 22 000$.

Au fil des ans, des rues ont ainsi été tracées et des maisons ont été construites dans ce qu’on appelle aujourd’hui le domaine Boissonnault. Le nouveau parc desservira ce secteur situé aux limites sud de la municipalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires