Conduite dangereuse: des fins de semaine de prison pour l’accusé

Conduite dangereuse: des fins de semaine de prison pour l’accusé

bhshsrthsrthsrth

Crédit photo : Depositphotos

JUSTICE – Mathieu Fortier, 31 ans, de Napierville, a récemment plaidé coupable à une accusation de conduite dangereuse ayant causé des blessures à une femme.

L’accident est survenu le 2 novembre 2014, sur la route 219, à Napierville. La victime suit un tracteur de ferme qu’elle ne dépasse pas parce qu’elle s’apprête à tourner pour se rendre à la quincaillerie BMR.

D’autres conducteurs dépassent le véhicule lent. L’accusé est le troisième ou le quatrième dans la file. Alors qu’il n’y a plus de voiture en sens inverse, il entreprend un dépassement. Au même moment, la victime tourne à gauche et c’est la collision. La femme subit de graves blessures. Toute la scène est filmée par les caméras de surveillance du BMR.

Téméraire

En suggérant une peine de 90 jours de prison à purger les fins de semaine et 200 heures de travaux communautaires, les avocats ont fait valoir le contexte particulier de l’infraction. Il s’agissait d’un comportement téméraire qui a eu toutefois des conséquences graves.

L’homme était sans antécédents judiciaires et a toujours mené une vie honorable, a plaidé Me Patrick Lafrance, avocat de la défense. Le juge Luc Poirier, de la Cour du Québec, a retenu la suggestion des avocats. L’accusé se voit interdire de conduire pour un an.

Si vous voulez envoyer un mot à la victime, vous l’enverrez par l’entremise du procureur, a suggéré le juge à l’accusé.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar