Le conseil municipal de Lacolle dresse un bilan positif de ses six premiers mois

Le conseil municipal de Lacolle dresse un bilan positif de ses six premiers mois

Jacques Lemaistre-Caron a été élu maire avec l'engagement de redresser la situation.

Crédit photo : Le Canada Français - Archives

Près de six mois avoir été lu, le conseil municipal de Lacolle dresse un bilan positif des actions entreprises au plan budgétaire comme de la gestion des ressources humaines et matérielles.

Le premier geste a été d’adopter un budget qu’il qualifie de responsable. En janvier dernier, le conseil avait décidé d’une hausse de 1,4% du taux de la taxe foncière.

Le maire Jacques Lemaistre-Caron avait fait valoir que la hausse était équivalente à celle de l’inflation et était justifiée en raison de la majoration des dépenses et pour ne pas pelleter à l’avant les obligations de la municipalité.

Travaux

Grâce à des programmes de financement gouvernementaux, le conseil a décidé d’aller de l’avant cette année avec deux projets attendus depuis quelques années. Il s’agit du remplacement des conduites souterraines d’aqueduc et d’égout de la rue Beaulieu et de travaux de réfection au Centre Léodore-Ryan.

De plus, le conseil annonce son intention de réaménager le parc du Chalet des loisirs et celui de la rue Landry. Il entend profiter de subventions offertes par les gouvernements pour réaliser éventuellement ces projets.

Ressources humaines

Depuis son arrivée en fonction, la nouvelle administration a négocié le renouvellement de la convention collective des employés.

Le conseil mentionne avoir réglé également des dossiers en litige depuis quelques années. Il est en processus de recrutement d’un directeur général. Au cours du mandat du précédent conseil, les personnes se sont succédé à ce poste.

Par ailleurs, un préposé aux travaux publics et un brigadier scolaire ont été embauchés. La demande d’aide financière pour des emplois étudiants a été acceptée et cinq étudiants travailleront cet été pour la municipalité.

Pompiers

Au chapitre de la sécurité publique, Lacolle participe à l’étude qui évalue la possibilité de regrouper les services de sécurité incendie de municipalités environnantes. Par ailleurs, elle a obtenu une subvention lui permettant d’acquérir des équipements d’intervention hors route.

Au chapitre des travaux publics, le conseil souhaite que les préposés aux travaux publics se consacrent à l’entretien et à la réfection des rues et trottoirs. Une décision a donc été prise d’octroyer un contrat pour assurer l’entretien et la tonte des pelouses et des terrains municipaux.

Les travaux saisonniers concernant les bornes-fontaines et les bouches d’égout sont commencés et les employés rempliront sous peu les nids de poule, annonce-t-on.

« L’eau potable et le traitement des eaux usées sont de première importance pour le conseil et c’est pourquoi il a ordonné l’installation d’enregistreurs électroniques de débordement des eaux usées », mentionne-t-on aussi.

Urbanisme

La municipalité dit connaître un regain d’activité dans la construction d’habitations et la rénovation. Deux conseillers participent aux réunions du comité consultatif d’urbanisme. « Des projets domiciliaires sont sur la table à dessin de même que la révision de notre réglementation d’urbanisme », résume-t-on à ce sujet.

Le conseil a procédé à la révision des tarifs de la municipalité pour différents services et de sa politique de location du Centre Léodore-Ryan de même que du Chalet des Loisirs. Le conseil rappelle que Lacolle continue à soutenir les organismes communautaires que ce soit par une contribution financière, une exemption de taxes foncières ou une subvention au loyer.

Projets

Lacolle participe, avec les municipalités riveraines du Richelieu, au projet touristique de Station nautique. Elle prend part aussi au projet de création d’un circuit d’exercices avec d’autres municipalités de la MRC du Haut-Richelieu.

Le conseil entend procéder à la révision de sa politique de Municipalité amie des aînés (MADA) et de sa Politique familiale.

Il indique qu’il soutiendra la Fédération des loisirs dans l’organisation de la Fête nationale le 24 juin et qu’il agira comme maître d’oeuvre de la première Fête des voisins qui aura lieu le 9 juin.

Poster un Commentaire

avatar