Avant même sa réouverture une station-service incendiée en bordure de la 15

Avant même sa réouverture une station-service incendiée en bordure de la 15
Le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Bernard-de-Lacolle

Sinistre – Le bâtiment qui venait tout juste d’être construit à la place du défunt Resto-Bar A6, situé à Saint-Bernard-de-Lacolle, a été détruit par un incendie, le 28 juin. La station d’essence devait rouvrir d’ici quelques semaines.

Plus d’une vingtaine de pompiers provenant de neuf municipalités différentes ont combattu le brasier pendant près de deux heures. Les dommages causés par le feu sont majeurs.

Les pompiers n’ont pas été en mesure de déterminer la cause de l’incendie, explique le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Bernard-de-Lacolle, Normand Faille. Deux techniciens en scène d’incendie de la Sûreté du Québec ont été dépêchés sur les lieux. L’enquête est toujours en cours.

C’est un passant qui aurait communiqué avec le 9-1-1, dimanche matin, à 3h19. M. Faille trouve étonnant le fait de ne pas avoir reçu d’appel plus tôt. «Ce que je trouve louche, c’est que quand nous sommes arrivés, le bâtiment était déjà à terre et personne n’avait appelé, explique-t-il. Ça faisait sûrement deux heures que ça brûlait. Des fois, quelqu’un fait un barbecue ou un feu de branches et on reçoit une vingtaine d’appels.»

Le bâtiment n’était pas encore raccordé au réseau électrique. Seule une pompe de puisard, communément appelée sump pump, fonctionnait au sous-sol. Selon M. Faille, il serait étonnant que cet appareil ait causé un tel incendie.

Opérateur

Le nouvel opérateur de la station d’essence libre-service, Luc Marchand, espérait ouvrir vers la fin du mois de juillet ou au plus tard, au début du mois d’août. «Ça devait être livré vers le 20 juillet, explique-t-il. Les chambres froides étaient déjà installées.»

Son projet devra donc être retardé de plusieurs mois. Il espère pouvoir rouvrir cet automne. «Ils vont tout raser et rebâtir, dit M. Marchand. On a rappelé nos fournisseurs pour les aviser. On se préparait à recevoir les étagères.»

M. Marchand a réussi à rappeler la douzaine d’employés qu’il venait d’embaucher, avant que ces derniers ne quittent leur emploi actuel. «La plupart m’ont dit qu’ils voulaient revenir», dit-il.

Le commerce devait rouvrir juste à temps pour la période des vacances. «Je perds trois mois de business, confie M. Marchand. On voulait profiter de la saison forte avec le Parc Safari.» Seul point positif: M. Marchand pourra lui aussi profiter de l’été. «On est en vacances pour l’été, mais j’aurais quand même préféré travailler!»

Dépanneur

Le nouveau bâtiment abritera un dépanneur Boni-Soir. On y retrouvera deux salles de bain et un guichet automatique. Les camionneurs sont toujours les bienvenus, mais le nouvel établissement ne sera pas muni de douches.

La rumeur voulait qu’une succursale de Tim Horton’s s’y installe, mais ce ne sera pas le cas. Il n’y aura pas de restaurant, mais les passants pourront y trouver toute une gamme de produits prêts à manger, comme des sandwichs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires