Bilan de la frappe antidrogue en Montérégie

Par Marilou Seguin
Bilan de la frappe antidrogue en Montérégie

Les policiers ont procédé à l’arrestation de 14 personnes et un homme est toujours recherché à la suite de la vaste opération antidrogue qui s’est déroulée dans la région, le 8 avril, pour démanteler trois réseaux de trafic de stupéfiants dans les municipalités de Saint-Rémi, de Saint-Michel et de Saint-Patrice-de-Sherrington.

 Les autorités ont alors procédé à quatre perquisitions dans trois résidences à Saint-Rémi et Saint-Michel et au Sherry Bar situé à Sherrington.

 

Certaines personnes visées par les arrestations auraient des liens avec le crime organisé, soit les Rock Machines, indique la Sûreté du Québec. Au total, les autorités ont saisi plus de 3000 grammes de cannabis, plus de 1200 comprimés, dont certains s’apparentant à de la méthamphétamine, plus de 18 grammes de hasch, plus de 50 grammes d’une substance s’apparentant à de la cocaïne, cinq armes prohibées, deux vestes pare-balles et 8 500$.

La Sûreté du Québec ne peut révéler les détails de chaque perquisition puisque ces informations font partie de la preuve.

Le propriétaire du Sherry Bar, Robert Mullins, affirme toutefois qu’aucune substance illicite n’a été saisie dans son établissement qui est toujours en opération. «Rien n’a été saisi ici, mon bar est toujours ouvert», indique-t-il, affirmant n’avoir aucun lien avec le crime organisé.

Plusieurs personnes arrêtées lors de l’opération ont été accusées en lien avec le trafic de stupéfiants. Il s’agit de Michel Bertrand, 49 ans, de Saint-Michel, Miranda-Anastasia Coughlin, 28 ans, de Saint-Bernard, Stéphanye Gauthier, 24 ans de Saint-Rémi, Pier-Olivier Gibeau, 21 ans, de Sherrington, Michel Leblanc, 23 ans, de Saint-Rémi, Vivianne Lussier, 40 ans de Sherrington, Pierre Raymond, 55 ans de Saint-Rémi, et Gilles Rondeau, 47 ans, de Sherrington.

Ces arrestations et perquisitions font suite à des enquêtes amorcées en novembre 2013, à la suite d’informations transmises par le public. 

Toute personne qui détient de l’information en lien avec les activités du crime organisé peut communiquer avec la Centrale de l’information criminelle au 1-800-659-4264.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires