École Académie Plus: une nouvelle activité parascolaire pour les jeunes hockeyeurs

École Académie Plus: une nouvelle activité parascolaire pour les jeunes hockeyeurs
Un service de transport permet à 17 jeunes de peaufiner leurs techniques de hockey durant une activité parascolaire.

Sport – Une nouvelle activité sportive est offerte aux jeunes de Saint-Michel et de Saint-Rémi depuis le 30 octobre. Il s’agit d’une clinique de perfectionnement de hockey parascolaire. Un autobus attend les jeunes à la sortie des classes et les amène directement à l’aréna de Saint-Rémi.

L’École Académie Plus permet de décharger les parents d’enfants qui sont passionnés par le hockey et qui veulent parfaire leur technique. «C’est bon pour le développement des enfants, pour qu’ils bougent, explique Mélanie Colpron, dont le conjoint a mis sur pied cette nouvelle école. C’est aussi un soulagement pour les parents qui n’ont pas toujours le temps de les accompagner.»

Tous les jeudis, juste après la fin des classes, un autobus embarque les 17 jeunes qui sont inscrits à cette activité à l’école Saint-Michel-Archange, à Saint-Michel et Clotilde-Raymond, à Saint-Rémi. Le bolide les amène à l’aréna de Saint-Rémi, où leur équipement les attend.

À raison d’une heure par semaine, Éric Doucet et Kevin Robert, deux entraîneurs professionnels qui ont évolué dans la ligue de hockey nord-américaine et dans la ligue européenne, enseignent aux jeunes comment améliorer leur technique de patinage, les virages ou encore le maniement de la rondelle.

Les enfants reçoivent une collation dans l’autobus et un lait au chocolat après l’entraînement. Le parent n’a qu’à venir chercher son enfant à l’aréna, à la fin de la pratique. Le coût d’inscription est de 25$ par cours, incluant le chandail, le transport et la collation.

Objectif

Pour l’instant, cette activité n’est offerte qu’aux jeunes de huit à douze ans de Saint-Michel et de Saint-Rémi, mais l’objectif des fondateurs de l’École Académie Plus serait de créer un projet de sport-études pour de nombreuses écoles locales.

Entretemps, si la demande le requiert, un second groupe pour les jeunes de six et sept ans pourrait être ouvert.

«Si une personne de Saint-Édouard ou de Sherrington est intéressée, elle peut communiquer avec nous pour voir ce qu’on peut faire, explique Mme Colpron. On peut peut-être mettre deux écoles ensemble, mais tout part de la direction des écoles qui doit d’abord appuyer le projet.»

Le groupe est complet pour le moment. Une prochaine vague d’inscriptions se tiendra pour le retour des fêtes puisque l’activité reprendra le 28 janvier. Pour obtenir de l’information ou pour vous inscrire, vous pouvez communiquer avec Réal Lussier au 514 708-4263.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires