Pas de retraite en vue pour le couple Nadeau

Accélération – Rudolphe Nadeau et son épouse Denise Nadeau demeurent les grands-parents les plus rapides du Québec. Ces passionnés de courses d’accélération depuis 29 ans, qui habitent à Sainte-Clotilde, ont terminé la saison en tête du classement général dans leur catégorie respective.

À bord de son véhicule Transformers, une Camaro 2002, Denise Nadeau, qui concourt dans la classe Funny car, a remporté le titre de la femme la plus rapide du Canada en parcourant un quart de mille en 6,91 secondes avec une vitesse de pointe de 197 milles à l’heure sur la piste du Napierville Dragway, le 28 septembre.

«J’ai battu mon propre record et j’ai terminé deux fois en deuxième place. Ma voiture est équipée d’un moteur de 1800 chevaux», déclare la pilote.

De son côté, son mari, Rudolphe Nadeau, a terminé au premier rang provincial dans la catégorie Doorslammer (voiture à portes) avec sa Hellrider une Camaro 1969 Z28 pourvue d’un moteur de 3000 chevaux. Ce dernier a réalisé un chrono de 6,27 secondes sur la piste d’un quart de mille de Napierville, avec une vitesse de 227 milles à l’heure. Sur la piste d’un huitième de mille, il a obtenu un temps de 4,03 secondes avec une accélération atteignant 180 milles à l’heure. Il a terminé la saison 2014 en ayant remporté trois fois le titre de champion de la classe Outlaw Open au Napierville Dragway et aussi dans la classe Promod à Sanair.

Passion aussi forte

Denise Nadeau, mère de trois enfants et grand-mère de six petits-enfants, n’a nullement l’intention de prendre sa retraite. «Cela fait 36 ans que je suis mariée à Rudolphe. Quand je l’ai connu à l’âge de 17 ans, il était maniaque de mécanique automobile. Et moi aussi! Nous avons toujours le même plaisir à faire de la compétition», raconte-t-elle.

C’est Rudolphe Nadeau, propriétaire de l’écurie Nadeau Racing, qui procède aux ajustements, aux modifications et au travail de carrosserie de leurs deux voitures en compagnie de leur fils Pierre, au Garage R. Nadeau, à Saint-Rémi, dont ils sont propriétaires.

«Pour chaque course, il faut consacrer entre six et huit heures de préparation. On doit également tenir compte de la température, de l’humidité et du vent», explique-t-il.

Le couple qui domine le classement possède-t-il un secret? «La voiture compte pour 75% de la réussite, le reste repose sur le pilote et la chance», déclare Rudolphe Nadeau. Question de titiller d’éventuels coureurs pour la prochaine saison en 2015, il mentionne qu’il travaille sur un projet secret, sans en dire davantage.

Avec la collaboration de Marc-André Couillard

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires