La MRC du Haut-Richelieu adopte une nouvelle politique culturelle

Karine -Guillet kguillet@canadafrancais.com

La MRC du Haut-Richelieu adopte une nouvelle politique culturelle
La mise sur pied d'activités de médiation culturelle comme les Bancs de la différence est au nombre des objectifs de la nouvelle politique culturelle de la MRC du Haut-Richelieu. (Photo : : Le Canada Français − Archives)

Culture. La -MRC du -Haut-Richelieu vient d’adopter une nouvelle politique culturelle qui orientera ses actions pour les dix prochaines années. L’organisme souhaite mieux informer le public et aller à sa rencontre tout en soutenant les acteurs culturels de la région.

La première politique culturelle de la -MRC a été adoptée il y a plus de 20 ans. -Celle-ci a été actualisée en 2011. Dix ans plus tard, une nouvelle mouture était nécessaire pour suivre les tendances et prendre connaissance des besoins des acteurs du milieu qui ont été durement affectés depuis le début de la pandémie.

Pour l’élaboration de cette nouvelle politique, la -MRC a donné au -Comité culturel du -Haut-Richelieu le mandat de tenir une consultation. -Celui-ci a d’abord amorcé une réflexion sur les forces et les faiblesses du milieu. Trois consultations virtuelles ont ensuite été menées le printemps dernier, il y a près d’un an.

Promotion

La -MRC identifie quatre nouveaux enjeux sur son territoire. Elle entend accentuer la promotion de la culture dans tous ses modes d’expression. Centraliser la promotion des arts et encourager les activités, les manifestations culturelles et le développement d’événements importants font partie des moyens identifiés dans cette politique.

La région possède déjà le portail -Maculture.ca pour mettre en lumière l’actualité culturelle du -Haut-Richelieu, mais le milieu souhaite plus d’actions en ce sens.

Maison des -Arts

La -MRC veut également orienter ses décisions vers la médiation culturelle, identifiée comme une approche qui permettrait de rejoindre toutes les clientèles. On souhaite notamment mettre en place de telles activités à l’extérieur des lieux de diffusion traditionnels et dans les municipalités périurbaines.

La mise sur pied d’une -Maison de la culture fait également partie des moyens identifiés pour accroitre la diffusion des arts. Questionné à ce sujet, le nouveau président du comité culturel, -Martin -Cambria, précise que l’idée de doter la région d’une telle infrastructure est revenue à plusieurs reprises lors d’échanges avec les acteurs du milieu.

Il est toutefois trop tôt pour dire quelle forme -celle-ci pourrait prendre et pour savoir si elle s’inscrit dans la même lignée que le projet de -Centre pluridisciplinaire des arts sur lequel travaille la -SPEC du -Haut-Richelieu, -observe-t-il

Soutien

Bien que le milieu culturel soit très diversifié, cette nouvelle politique souligne qu’il est nécessaire de soutenir les artistes professionnels, amateurs et émergents. En plus d’une meilleure reconnaissance de leur statut et de leur travail, l’objectif est de mettre en place des lieux d’échanges, de rencontres et de services.

La -MRC a également comme objectif de créer un lieu qui pourrait servir à la création, à des répétitions et à la production d’œuvres sur place. Il serait équipé de technologies numériques de pointe. Il s’agit encore là d’un besoin mentionné par bon nombre de répondants lors des consultations.

Identité culturelle

En 2011, la région avait identifié la protection du patrimoine comme étant un enjeu important. Elle poursuit sur cette lancée en faisant valoir son intention de faciliter les processus de conservation et de protection des lieux historiques ou de mise en valeur du patrimoine. L’intégration de la culture dans toutes les sphères de développement du territoire et le développement de partenariat fait aussi partie des enjeux.

Selon la mairesse d’Henryville, -Danielle -Charbonneau, le comité culturel est déjà en train de se pencher sur un plan d’action découlant de cette politique. À court terme, estime M. Cambria, la priorité pour le milieu culturel sera de redoubler d’effort pour reconquérir le public après deux années perturbées par la pandémie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires