École Pierre-Bédard à Saint-Rémi: la directrice pédalera au Grand défi Pierre Lavoie

École Pierre-Bédard à Saint-Rémi: la directrice pédalera au Grand défi Pierre Lavoie

L'équipe de la CSDGS est formée de Chantal Deslauriers, directrice de l’école primaire de la Rive à Châteauguay, Lina Ouimet, directrice de l’école primaire Saint-Joseph à Mercier, Suzanne Gonsalves, directrice adjointe de l’école primaire de la Petite-Gare à La Prairie, Édith Montpetit, conseillère pédagogique en éducation physique et à la santé aux Services éducatifs de la CSDGS, et Maryse Girard, directrice de l’école secondaire Pierre-Bédard à Saint-Rémi. Elles sont entourées de membres de la direction de la CSDGS: François Jannelle et Sylvain Petit, directeurs généraux adjoints, Kathlyn Morel, directrice générale, et Daniel Bouthillette, directeur général adjoint.

Crédit photo : gracieuseté

ÉDUATION – La directrice de l’école secondaire Pierre-Bédard, à Saint-Rémi, Maryse Girard, relèvera le défi de pédaler 1000 km lors du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL). Elle forme une équipe avec cinq autres cyclistes qui représenteront la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS).

Mme Girard est une grande sportive. Elle pratique le ski de fond, le vélo, la nage et la course à pied. Tous les membres de l’équipe sont des cyclistes aguerries, mais elles ont commencé à s’entraîner plus sérieusement depuis qu’elles ont appris qu’elles prendraient part à cette épreuve.

«On est pas mal toutes sportives, explique-t-elle. Trois des filles ont déjà fait un demi-Ironman, l’an passé. On a toutes déjà fait la Boucle (une épreuve de 130 km du GDPL, NDLR). On fait des sorties à vélo de plus de 100 km quand on s’entraîne. On fait trois ou quatre entraînements par semaine, d’environ 1 h 15 chacun.»

Sollicitation

Le défi physique n’intimide pas autant Mme Girard que le travail qu’elle et ses coéquipières devront accomplir pour amasser de l’argent au profit de cette fondation.

«Le défi, ce n’est pas tant de pédaler, mais de ramasser de l’argent, explique Mme Girard. Nous devrons remettre 11 000 $ au Grand défi Pierre Lavoie. Tout ce que nous amasserons en surplus va être remis à une école primaire que nous parrainerons.»

Au moment de publier cet article, l’équipe de la CSDGS n’avait pas encore déterminé quelle école serait parrainée. «On a offert aux écoles de soumettre un projet qui pourrait être financé par le surplus», précise-t-elle.

«C’est un gros défi sportif, mais comme on prend tous les moyens, je sais qu’on est capables de le relever.»

Maryse Girard, participante au GDPL

Faire un don

Leur objectif est d’amasser plus de 17 000 $. La CSDGS leur a déjà offert 2500 $. Entre temps, les membres de l’équipe de la CSDGS vont organiser différentes activités de financement, comme une soirée de cinéma à la salle Richard-Sauvageau de l’école de la Magdeleine, à La Prairie, une vente de hot-dogs au IGA de Saint-Rémi, et plus encore.

Les parents qui s’inscriront en ligne au Défi Bougeons ensemble, une course familiale organisée par la CSDGS, auront aussi la possibilité de verser un don à l’équipe de la CSDGS en cliquant sur un onglet situé au bas de la page d’inscription.

Pour soutenir une équipe, il suffit de se rendre sur le site Internet www.legdpl.com et de cliquer sur l’onglet Donnez à une équipe du 1000 km, situé dans le bas de la page d’accueil. Il suffit alors de sélectionner l’équipe à qui le don s’adresse, dans le menu déroulant.

Le Grand défi Pierre Lavoie

La 10e édition du GDPL se déroulera du 14 au 17 juin. Jour et nuit, les cyclistes se relaieront pour pédaler 1000 km, du Saguenay-Lac-Saint-Jean jusqu’à Montréal.

L’objectif de cet événement est d’amasser de l’argent pour soutenir la recherche sur les maladies héréditaires orphelines et pour promouvoir les saines habitudes de vie chez les jeunes.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar