Élève abordé près de l’école Saint-Viateur: une femme de 32 ans arrêtée

Élève abordé près de l’école Saint-Viateur: une femme de 32 ans arrêtée

Le conducteur est sorti de lui-même et n'a subi que des blessures mineures.

Crédit photo : gracieuseté - Denis Germain

ACTUALITÉ – Une femme de 32 ans a été arrêtée dans la soirée du 26 septembre, à Saint-Chrysostome, en lien avec un événement survenu plus tôt cette même journée, alors qu’un élève de l’école primaire Saint-Viateur, à Saint-Rémi, a été abordé par un homme et une femme circulant en voiture.

La femme, qui était passagère dans la voiture, se trouvait chez une tierce personne lorsqu’elle a été interpellée par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ). L’homme, qui était derrière le volant, n’a pas été arrêté.

«Nous avons procédé à son arrestation pour harcèlement en lien avec le comportement qu’elle a eu envers un jeune, indique Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ. Elle pourrait aussi faire face à des accusations de bris de probation et de bris de promesses, comme garder la paix et avoir une bonne conduite, en lien avec d’autres événements du passé.»

Tout indique qu’elle cherchait quelqu’un qu’elle connaissait, explique Mme Asselin. La femme a pris des photos de l’enfant avec son téléphone cellulaire et est restée dans le secteur après les événements. Le téléphone a été saisi par les policiers.

La prévenue, une résidente de Maniwaki, est détenue et doit comparaître au palais de justice de Longueuil aujourd’hui.

Événements

Le 26 septembre, en avant-midi, un élève de l’école primaire Saint-Viateur, à Saint-Rémi, a été abordé par un homme et une femme qui circulaient à bord d’une voiture.

L’enfant était accompagné de quelques amis. Ils ont rapidement emprunté un passage piétonnier qui les a éloignés de la voiture.

À leur arrivé à l’école, ils ont raconté leur mésaventure à la direction.

Plus tard dans la journée, les policiers de la SQ ont repéré le véhicule suspect et rencontré les individus qui ont approché l’élève. Dans un premier temps, les policiers ont conclu qu’ils n’avaient pas commis d’infraction, avant que la femme ne soit arrêtée, plus tard en soirée.

Consignes de sécurité

La direction de l’école suggère aux parents de revoir ces quelques consignes de sécurité avec leurs enfants:

  • ne pas se déplacer seul(e) dans la rue;
  • marcher en groupe;
  • ne pas parler à des inconnu(e)s;
  • ne rien accepter d’un(e) inconnu(e);
  • ne pas demeurer près du véhicule d’un(e) inconnu(e) qui lui pose des questions;
  • ne jamais accompagner un(e) inconnu(e);
  • ne jamais monter à bord du véhicule d’un(e) inconnu(e), et ce, peu importe la raison.

Poster un Commentaire

avatar