MRC des Jardins-de-Napierville: une consultation publique sur la gestion des milieux humides et des cours d’eau

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
MRC des Jardins-de-Napierville: une consultation publique sur la gestion des milieux humides et des cours d’eau
La MRC des Jardins-de-Napierville se dote d'un Plan régional des milieux humides et hydriques. (Photo : : Coup d'oeil - Archives)

Environnement. La -MRC des -Jardins-de-Napierville se dote d’un plan d’action pour les dix prochaines années visant à mieux protéger les milieux humides et les cours d’eau sur son territoire. Les citoyens sont invités à répondre à un sondage en ligne et à participer à une consultation qui se tiendra le 23 mars.

La -MRC doit élaborer et adopter un -Plan régional des milieux humides et hydriques. « -Le but de ce plan est de protéger les milieux humides et d’empêcher qu’il y ait une perte nette de ces milieux », explique -Francis -Doyon, coordonnateur à l’aménagement à la -MRC des -Jardins-de-Napierville.

C’est une loi adoptée par l’Assemblée nationale, en 2017, qui impose aux -MRC de réaliser ces plans d’ici juin 2022, dans un contexte où le développement domiciliaire et l’agriculture exercent une grande pression sur ces milieux.

« -Le -Plan régional des milieux humides et hydriques est un outil de planification, précise M. Doyon. Si une municipalité veut faire un développement immobilier et qu’elle remarque qu’il y a un milieu humide dans le lotissement, elle devra débourser des sous pour recréer ce milieu ailleurs. Ce plan va les aider à relocaliser ces milieux humides. »

Quelques statistiques

À ce jour, la superficie de milieux humides qui se situe sur le territoire de la -MRC des -Jardins-de-Napierville est de 7,8 %. « -La valeur recommandée par la science est de 10 % », indique M. Doyon.

De la même façon, 60 % des agriculteurs du territoire respectent les bandes riveraines, mais il reste encore 40 % d’entre eux qui ne le font pas, bien que la loi prévoit que ces espaces doivent être préservés.

« -Lors de la consultation, nous allons montrer des cartes qui vont indiquer quatre degrés de priorisation de ces milieux à protéger, explique M. Doyon. Les milieux qui présentent une plus haute importance en apport écologique seront plus difficilement touchables. Les mesures à appliquer seront différentes selon la qualité des différents milieux, à savoir lesquels pourront être touchés et qui auront donc moins d’impacts sur écologie s’ils sont déplacés. »

Sondage

Le sondage en ligne, qui ne prend que quelques minutes à remplir, vise à cerner les perceptions de la population quant à cet enjeu de préservation des milieux humides et hydriques, il sert aussi à connaître les besoins de la population, leurs intérêts et leurs attentes quant aux milieux naturels qui se trouvent sur le territoire de la -MRC. Pour le remplir, il suffit de se rendre sur le site -Internet de la -MRC à l’adresse mrcjardinsdenapierville.ca.

Consultation publique

Tous les citoyens de la -MRC des -Jardins-de-Napierville sont invités à participer à cette consultation publique, qui aura lieu le 23 mars, à 19 h, à la salle -Topaze du centre communautaire de -Saint-Michel, situé au 412, -Place -Saint-Michel.

Pour s’inscrire, il faut composer le 450 4540559, poste 221, ou remplir un formulaire d’inscription en ligne sur le site -Internet de la -MRC.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Normand Lemieux
Normand Lemieux
10 mois

Les milieux humides (marais, marécage, étang et tournière) ainsi que les milieux hydriques (ruisseau, rivières et lac) offrent des services importantes à nos collectivités. Il est important de répertorier, de caractériser et de préserver ces milieux.
Lisez Les milieux humides : des écosystèmes à protéger pour en apprendre davantage.