Pour une meilleure utilisation de votre bac de compostage 

Par meganchampagne
Pour une meilleure utilisation de votre bac de compostage 
En ce début d'automne, Compo-Haut-Richelieu rappelle quelques conseils pour faire bon usage du bac de compostage brun. (Photo : : Le Canada Français - Archives)

Environnement. L’automne étant pour bien des gens l’occasion de préparer leurs -plates-bandes, leurs potagers et leurs végétaux en prévision de l’hiver, -Compo-Haut-Richelieu tient à rappeler l’importance de disposer de ses résidus verts dans le bac brun destiné à la collecte de matières organiques, aussi appelé -BRUN’O -Lebac.

Les résidus végétaux comme les plants de légumes, les retailles de plantes vivaces et d’arbustes ainsi que les feuilles doivent toutefois être mises en vrac ou dans des sacs de papier avant d’être déposées dans le bac brun. Aucun surplus mis à côté de -celui-ci n’est autorisé.

Truc

« -Le truc pour éviter que le bac brun soit trop lourd ou qu’il déborde à la fin de la saison est d’y déposer les résidus verts chaque semaine. Il faut également veiller à ne pas le remplir de terre », explique -Louise -Fecteau, directrice générale de -Compo-Haut-Richelieu.

À noter que la collecte des matières organiques est effectuée de manière hebdomadaire jusqu’au début du mois de décembre.

Collecte spéciale

Si les quantités de feuilles surpassent la capacité du bac et que la collecte hebdomadaire n’est pas suffisante, il est possible d’accumuler les feuilles dans des sacs en vue d’une collecte spéciale qui se tiendra le samedi 12 novembre, dès 7 h, dans les 14 municipalités de la -MRC du -Haut-Richelieu.

Pour s’assurer de collecter uniquement des feuilles, seuls les sacs en papier et en plastique de couleur orange ou transparent seront acceptés. Aucune autre matière ni aucune branche ne doivent être déposées dans ces sacs. Les autres surplus pourront être apportés aux différents écocentres de la région jusqu’à la fin de novembre.

Techniques

-Compo-Haut-Richelieu rappelle également que deux techniques permettent de réduire les quantités de matières collectées et transportées. Il s’agit du compostage domestique et du feuillicyclage.

Pour réussir son compostage maison, il faut un équilibre entre les matières humides, comme les résidus alimentaires végétaux, et les matières sèches telles les feuilles d’automne. À ceux qui pratiquent ou prévoient pratiquer le compostage domestique, il est conseillé de ramasser et de conserver les feuilles dans des sacs afin d’avoir une réserve de matières sèches durant toute l’année.

Quant au feuillicyclage, les feuilles déchiquetées et laissées au sol contribuent, tout comme l’herbicyclage, à fournir un engrais naturel aux pelouses. Il suffit de passer avec une tondeuse sur les feuilles pour que les rognures s’incorporent plus rapidement au sol.

Pour avoir davantage de renseignements et de conseils sur le sujet, il est possible de consulter le site -Web compo.qc.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires