Coupable de voies de fait

Louise Bédard

Coupable de voies de fait
L'homme devra réaliser 90 heures de travaux communautaires. (Photo : : Getty Images/Ingram Publishing)

Justice. Les mauvaises relations entre voisins d’un quadruplex ont dégénéré et conduit à l’arrestation d’un homme de 64 ans pour voies de fait alors qu’il menaçait d’utiliser une arme, le 1er mai 2020, à -Napierville.

Le 10 mars, l’accusé reconnaissait sa culpabilité. Lors de l’incident, il était en état d’ébriété et a commencé à insulter son voisin qui changeait les pneus de son auto.

L’accusé est allé le rejoindre. Il avait un couteau à la main et se montrait agressif. L’accusé a tenté d’atteindre la victime, mais mal lui en prit, car le voisin s’est emparé d’une clé à cliquet (rachet) pour se défendre. Il a donc dû laisser tomber son couteau.

Alcool

Son avocat a plaidé qu’il était sans antécédent judiciaire et il avait travaillé toute sa vie. Il a arrêté de boire depuis les événements et il fréquente les -Alcooliques anonymes. L’accusé a assuré le juge qu’il n’avait pas retouché à l’alcool depuis son arrestation.

À la suggestion des avocats, le juge a prononcé un sursis de sentence et placé l’accusé sous probation pour deux ans.

L’homme devra suivre toute recommandation de thérapie de son agent de probation et effectuer 90 heures de travaux communautaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires