Dix-sept chefs d’accusation pour des vols d’argent

Par Louise Bédard
Dix-sept chefs d’accusation pour des vols d’argent
Le palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu. (Photo : Coup d'œil - Archives)

Justice. Deux hommes, âgés de 23 ans et 57 ans, de -Granby, font face à 17 chefs d’accusation, principalement pour introduction par effraction dans le but de voler de l’argent.

Une première accusation de s’être introduit par effraction et d’avoir commis un vol d’argent dans une résidence de la rue -Principale, à -Saint-Paul–de-l’-Île-aux-Noix, a été portée contre eux, le 25 septembre.

-Haut-Richelieu

Le 18 novembre, ils comparaissaient pour faire face à une kyrielle d’accusations pour des délits semblables qui leur sont reprochés dans le -Haut-Richelieu et ailleurs au -Québec depuis le mois de mai.

Dans la région, ils sont accusés de vol d’argent par effraction commis dans une résidence de la rue -Saint-Denis, à -Saint-Alexandre, le 15 août. La même journée, ils auraient commis un délit identique dans une maison de la rue -Campbell, à -Saint-Sébastien. La veille, dans la même municipalité, ils seraient entrés par effraction dans une résidence de la rue -Principale.

Le 20 septembre, les deux hommes se seraient introduits par effraction dans une maison de la route 104, à -Mont-Saint-Grégoire. Le 24 septembre, ils auraient volé de l’argent après être entrés dans une maison du boulevard -Saint-Luc, à -Saint-Jean. La même journée, c’est dans une résidence de la rue -Cousins -Nord qu’ils auraient pénétré et volé de l’argent.

Les deux individus sont accusés d’être les auteurs de crimes similaires à -Saint-Hyacinthe, -McMasterville, -Mont-Saint-Hilaire, -Acton -Vale, -Victoriaville et -Lac-Mégantic. Tous les dossiers ont été regroupés à -Saint-Jean–sur-Richelieu.

Livraison contrôlée

Le 9 décembre 2020, le -US -Custom and -Border -Protection saisissait deux colis provenant de -Jamaïque. Il s’agissait de pièces automobiles dans lesquelles se trouvaient 145 grammes de cocaïne.

Les colis étaient destinés à un homme de -Napierville. Une livraison contrôlée a été planifiée. Lorsque ce dernier a pris possession des colis, il a été arrêté. Ce n’était pas la première fois qu’il utilisait ce stratagème. Au mois d’août 2020, il avait importé de cette façon du haschich.

Un deuxième homme, qui s’est fait arrêter en se présentant chez celui qui s’est fait livrer la drogue lors de la livraison contrôlée, a aussi été accusé. Son dossier revenait devant la cour le 13 décembre.

La préparation d’un rapport présentenciel a été demandée par le juge. Le prononcé de la peine a été reporté au 20 février.

Arme prohibée

Yhakeen K. Gaines -Jr, 22 ans, de -Philadelphie, a été arrêté le 28 novembre au poste frontalier de -Saint-Bernard–de-Lacolle en possession d’une arme prohibée, un pistolet -semi-automatique -Taurus -G3 avec deux chargeurs.

Il a comparu la journée même au palais de justice de -Saint-Jean. Il est accusé de la possession de l’arme sans en avoir l’autorisation et de ne pas avoir déclaré sa présence dans son véhicule lors de sa déclaration à un agent des services frontaliers canadiens.

Le procureur fédéral de la -Couronne s’est opposé à sa remise en liberté. Le jeune homme devait être ramené devant le tribunal pour la suite des procédures.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires