Hausse de la taxe foncière de 1,4% à Lacolle

Hausse de la taxe foncière de 1,4% à Lacolle

Le maire Jacques Lemaistre-Caron a défendu le premier budget de son administration.

Crédit photo : Le Canada Français – Rémy Boily

MUNICIPAL – Le nouveau conseil municipal de Lacolle a adopté, le 30 janvier, un budget de 5,2 M$ qui prévoit une hausse de 1,4% du taux de la taxe foncière en 2018.

Le maire Jacques Lemaistre-Caron explique que la hausse équivalente à celle de l’inflation est justifiée pour faire face aux dépenses et pour ne pas pelleter à l’avant le coût des obligations de la municipalité. Les gens n’apprécieraient pas une hausse soudaine de 7% ou 8% une année, ajoute-t-il.

Le maire signale que le compte de taxes de certains contribuables pourrait même diminuer parce qu’un crédit sera accordé à tous les propriétaires en raison d’une somme trop élevée perçue l’an dernier pour couvrir la facture des services de la Sûreté du Québec. Ce crédit sera appliqué sur le compte de taxes de cette année.

Redressement

En début de séance, le maire a rappelé la volonté du conseil de procéder à un redressement de l’administration pour permettre de réaliser enfin des projets comme celui de la réfection des infrastructures de la rue Beaulieu.

Si la municipalité n’effectue pas ces travaux en 2018, elle perd une subvention de 1 049 000$ provenant du programme du transfert aux municipalités d’une partie des revenus sur la taxe d’accise sur l’essence. Le projet est de 1,4 M$.

Taxes

La seule augmentation au compte de taxes est attribuable à celle de la taxe foncière générale dont le taux passe de 0,4950$ à 0,5019$ du cent dollars d’évaluation pour les immeubles résidentiels. La même hausse de 1,4% s’applique au taux sur les immeubles commerciaux et les terres agricoles.

Quant à la taxe prélevée spécifiquement pour payer les services de la Sûreté du Québec, le taux est réduit de 0,0891$ à 0,0722$ du cent dollars d’évaluation. Le taux de la taxe spéciale pour le service de la dette diminue aussi quelque peu.

Une taxe au taux inchangé de 0,0550$ du cent dollars d’évaluation est prélevée pour maintenir une réserve pour la voirie. Le montant accumulé s’élevait à 447 000$ en 2017 et est destiné à faire face aux dépenses imprévues.

Coût

Le coût pour les résidences desservies par le réseau d’aqueduc demeure à 250$ et à 100$ pour les égouts. Quant au coût chargé pour la cueillette des matières résiduelles (ordures et récupération), il s’élève à 186,48$, soit une hausse de 2,40$.

Les dépenses en 2018 s’élèveront à 5 241 241$ comparativement à 4 391 019$ l’an dernier. Des revenus équivalents sont attendus pour équilibrer le budget. Une hausse importante des revenus de transferts est prévue d’une part et des dépenses d’immobilisations d’autre part.

Programme triennal

Le conseil municipal a adopté aussi le programme triennal d’immobilisations 2018-2020. Il s’agit de projets nécessitant pour plusieurs l’obtention de subventions afin d’être réalisés.

Pour l’année 2018, des travaux totalisant 304 000$ sont envisagés. Ils comprennent des travaux de 125 000$ au centre communautaire Léodore-Ryan et de 100 000$ pour l’entretien des chemins.

Pour les deux années suivantes, le conseil envisage de doubler le montant pour l’entretien des chemins. Les projets majeurs sont inscrits à la troisième année du programme et ont trait entre autres à la réfection des infrastructures de la route 223 et à des améliorations au parc industriel.

L’installation de jeux d’eau dans les parcs sera étudiée pour l’année 2020. Questionné sur la nécessité d’une dépense possible de 175 00$ à cet effet, le maire a fait valoir la nécessité d’avoir des attraits pour que les jeunes familles s’installent à Lacolle.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar