Un hockeyeur de Napierville repêché par les Saguenéens

Un hockeyeur de Napierville repêché par les Saguenéens

Vincent N. Fredette a joué son hockey mineur à Napierville. Il vient d'être repêché par les Saguenéens de Chicoutimi.

Crédit photo : gracieuseté

SPORT – Vincent N. Fredette, un hockeyeur de 16 ans, de Napierville, vient tout juste d’être repêché par les Saguenéens de Chicoutimi, une des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).  

Il a été choisi en 10e ronde lors de la séance de repêchage qui s’est tenue le 2 juin, à Shawinigan. Ce fut toute une surprise pour le défenseur qui évolue dans le réseau scolaire, dans la division 1 du juvénile, au Collège Charles-Lemoyne.

«Cette année, seulement cinq joueurs du juvénile ont été repêchés parmi toutes les équipes de la LHJMQ, explique Vincent N. Fredette. Il y a beaucoup plus de dépisteurs qui assistent à des parties dans le midget espoir et le midget AAA, que dans le réseau scolaire. Nous avons beaucoup moins de visibilité. Il fallait que je performe vraiment bien quand ils étaient là.»

Le jeune sportif a très bien fait lors d’un match des étoiles qui s’est déroulé à la fin de la dernière saison. Un recruteur des Saguenéens était sur place et sa performance l’a probablement impressionné. «Ma force, c’est ma mobilité et mon coup de patin. Ce que les équipes recherchent, ce sont des défenseurs rapides, qui font une bonne première passe et qui ont un bon sens du jeu.»

Camp

Il ne suffit pas d’être repêché par une équipe de la LHJMQ pour y jouer. Vincent N. Fredette devra d’abord être choisi au camp d’entraînement qui se tiendra au mois d’août.

Parallèlement à cela, il poursuit sa progression et tente sa chance au niveau du midget AAA. Il a participé à un pré-camp au mois de mai. Il fait partie de la quarantaine de joueurs restants, parmi les 85 qui étaient présents. Le véritable camp se tiendra au mois d’août, en même temps que le camp de la LHJMQ.

S’il est retranché de l’équipe des Saguenéens, il pourra tenter sa chance au camp du midget AAA. S’il n’est pas choisi, il va poursuivre son parcours au sein de son équipe juvénile dans le réseau scolaire. Dans un tel cas, il pourra essayer de joindre l’équipe des Saguenéens l’an prochain.

Vincent N. Fredette est très réaliste. Il y a encore loin de la coupe aux lèvres. «C’est très rare qu’un joueur de 16 ans joue à son année de repêchage dans la LHJMQ. Il y a des gars de 20 ans dans le junior…»

«Il y a de plus en plus de dépisteurs qui s’intéressent au hockey de niveau scolaire et je trouve ça l'<@Ri>fun<@$p>.»

Vincent N. Fredette

Ligue nationale

Comme plusieurs jeunes qui jouent au hockey à un haut niveau, Vincent aspire à atteindre la ligue nationale. Il est cependant conscient qu’il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.

«On y rêve tous, dit-il. C’est un rêve de jeunesse, mais les chances sont vraiment minces. On travaille fort pour ça, mais c’est rare que ça arrive. Je suis super content d’avoir été repêché et je vais m’entraîner fort cet été pour avoir un bon camp à Chicoutimi.»

Quoi qu’il advienne, Vincent N. Fredette a l’intention de poursuivre ses études. Il aimerait devenir avocat ou encore policier.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar