Importante baisse de la taxe scolaire dans la région

Importante baisse de la taxe scolaire dans la région

Le projet de loi 166 prévoit d'importantes baisses de la taxe scolaire pour les contribuables dès la prochaine année scolaire.

Crédit photo : Depositphotos

ÉDUCATION – S’il est adopté, le projet de loi 166 déposé le 7 décembre par le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, permettrait aux contribuables qui paient leur taxe scolaire à la Commission scolaire (CS) des Grandes-Seigneuries d’économiser 320 $ par année, grâce à une réduction de leur compte de taxe scolaire.

Cette réduction s’appliquerait dès l’année scolaire 2018-2019. Le taux de la taxe d’une commission scolaire serait le même que le plus bas taux imposé par une commission scolaire, anglophone ou francophone, dans une même région.

Le gouvernement crée ainsi 17 régions de taxation scolaire, qui correspondent aux régions administratives. Chaque commission scolaire d’une même région aurait un même taux de taxe, mais ce taux varierait d’une région à l’autre.

Ce projet de loi exempte aussi de taxe scolaire les premiers 25 000 $ de valeur des immeubles imposables à partir de l’année 2018-2019.

En contrepartie, le gouvernement s’engage à verser quelque 670 M$ par année aux commissions scolaires, financés à même les surplus budgétaires, afin de compenser les pertes financières que ces réductions de taxe entraînent.

Ailleurs

À la Commission scolaire des Hautes-Rivières, la réduction de la taxe scolaire représenterait une économie de 231 $ pour les contribuables.

Du côté des commissions scolaires anglophones, la baisse serait de l’ordre de 291 $ à la CS New Frontiers et de 287 $ à la CS Eastern Township.