Un couple de Hemmingford passionné par la rénovation

Télévision. Passionnés par la rénovation, Chloé et Merrick, un couple de Hemmingford, se sont rencontrés pour la première fois dans une quincaillerie, il y a cinq ans. Aujourd’hui, il font partie des 12 couples qui participent à la toute nouvelle téléréalité Le grand chantier RONA, dont le premier épisode a été diffusé le 1er avril, sur les ondes de Noovoo.

Âgée de 28 ans, Chloé est mère au foyer. Elle a trois garçons âgés de sept, huit et neuf ans. Elle est en couple avec Merrick, qui est âgé de 26 ans, avec qui elle a eu une petite fille qui a aujourd’hui trois ans. Merrick pratique le métier de campanologue, c’est-à-dire qu’il est responsable de l’entretien mécanique de cloches d’église.

Passion

C’est leur passion commune pour la rénovation qui a incité Chloé et Merrick à soumettre leur candidature pour participer à la téléréalité Le grand chantier RONA, qui est animé par -Marie-Lyne Joncas.

« On regarde beaucoup d’émissions dans ce style-là pour le plaisir, raconte Merrick. Chloé a entendu parler de cette émission à la radio et nous avons décidé de nous inscrire. On s’est lancés dans ça sans trop savoir à quoi s’attendre. C’est tout nouveau pour nous. »

En effet, ni l’un ni l’autre n’a de bagage au niveau de la construction ou de la rénovation, mis à part le fait d’avoir réalisé quelques projets ensemble.

Grand prix

Dans le cadre de cette téléréalité 12 couples s’affrontent dans une série de travaux de rénovation qu’ils doivent exécuter dans deux maisons neuves qu’ils doivent terminer de construite. Ces résidences sont situées au Domaine du Lac McGill, à Sainte-Julienne. Au terme de la compétition, le couple gagnant remportera une maison neuve entièrement meublée et décorée d’une valeur de 700 000 $.

Fonctionnement

Le designer Daniel Corbin et l’entrepreneur général Pierre-Olivier Cantin agissent à titre de juges experts et ils conseillent les participants.

En fonction de l’évaluation qu’ils font des travaux exécutés, les candidats doivent faire face à une élimination déterminée par leurs pairs.

Au terme des dix semaines de l’émission, ce sera au public de choisir lequel des deux couples restants aura la chance d’emménager dans la maison qu’il aura réalisée au fil de la compétition.

« On habite à Hemmingford depuis deux ans et on adore ça, mais on a quatre enfants et on aimerait que chacun ait sa chambre. C’est donc une belle opportunité pour nous », conclut Merrick.