L’équipe masculine junior de Lacolle fait bonne figure au Championnat canadien

L’équipe masculine junior de Lacolle fait bonne figure au Championnat canadien

Louis Quevillon, Émile Asselin et Bradley Lequin en action contre l'équipe Manitoba.

Crédit photo : gracieuseté – Curling Canada

SPORT – L’équipe masculine junior de curling de Lacolle a fait bonne figure au Championnat canadien, où les meilleures équipes du pays s’affrontaient. Ils n’ont pas accédé à la ronde des médailles, mais ils ont participé aux éliminatoires, ce qui représente une victoire en soi, compte tenu du niveau de jeu à cette compétition.  

L’équipe du Club de curling de Lacolle a d’abord remporté le championnat provincial, ce qui lui a permis de représenter le Québec lors de ce tournoi qui rassemblait la meilleure équipe de chacune des provinces et territoires du Canada. Il s’agissait de la toute première participation de l’équipe junior de Lacolle au Championnat canadien. La compétition se tenait du 13 au 21 janvier, à Shawinigan.

Les 14 équipes participantes étaient divisées en deux groupes de sept équipes. Après avoir affronté chacune des équipes de son groupe, seules les quatre premières positions au classement donnaient accès à la ronde éliminatoire.

Terminant troisième de son groupe, avec une fiche de quatre victoires et deux défaites, l’équipe de Lacolle a réussi à participer aux finales.

«Notre premier objectif était de se qualifier dans les quatre meilleurs de notre groupe, explique l’entraîneur de l’équipe, Daniel Bédard. Si on ne faisait pas ça, on n’avait aucune chance de faire la grande finale.»

«Le Canada est une force mondiale au curling. J’ai rappelé aux gars qu’ils sont parmi les meilleurs au monde.»

Daniel Bédard, entraîneur

Éliminatoires

Une fois qualifiée, l’équipe des moins de 21 ans de Lacolle devait affronter les quatre meilleures équipes de l’autre groupe. L’équipe de M. Bédard a remporté une victoire et subi trois revers, ce qui n’était pas suffisant pour participer à la demi-finale.

«Jusqu’à l’avant-dernier match des finales, on avait une chance», rappelle M. Bédard. C’est finalement la Colombie-Britannique qui a remporté le tournoi. L’équipe du Québec l’a affrontée plus tôt dans le championnat, mais a dû concéder la victoire, en prolongation, sur la dernière pierre jouée. «On est passés très près de les battre», dit M. Bédard.

Son équipe termine donc le tournoi au septième rang parmi les huit équipes qui ont pris part à la ronde éliminatoire, avec une fiche de cinq victoires et cinq défaites.

«Nous sommes très satisfaits, dit M. Bédard. C’était tout un exploit pour nous d’être la meilleure équipe au Québec. Comme dans n’importe quel sport, il faut que les étoiles soient alignées. Je suis fier des gars.»

Alek Bédard, capitaine de l’équipe Québec, en action contre l’équipe Alberta.

Honneurs individuels

S’ils n’ont pas remporté de médaille, mais deux membres de l’équipe de Lacolle ont tout de même mis la main sur un prix.

Le joueur Bradley Lequin termine le tournoi en deuxième place parmi tous les joueurs qui évoluaient à la même position que lui, quant au pourcentage de réussite de ses lancers. Ce sont 85 % de ses tirs qui ont été exécutés comme il lui était demandé.

De son côté, l’entraîneur Daniel Bédard est le récipiendaire du prix de franc-jeu Performance Brooms. Les lauréats sont choisis par la quarantaine d’officiels qui participent au tournoi. Ce prix souligne l’esprit sportif.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar