Plusieurs barrages routiers d’ici le 2 janvier

Plusieurs barrages routiers d’ici le 2 janvier

Plusieurs opérations sont prévues au cours des prochaines semaines pour contrer l'alcool au volant.

Crédit photo : Le Canada Français - Archives

SÉCURITÉ – Le mois de décembre est à nos portes, c’est donc le temps des partys de bureau et des retrouvailles en famille. Pour les policiers, cela rime avec barrage routier contre l’alcool et la drogue au volant.

La saison a débuté le 30 novembre. La Sûreté du Québec et la Société de l’assurance-automobile du Québec s’associent à tous les corps de police de la province pour mener une opération d’envergure baptisée «Vérification accrue de la capacité de conduite-intervention nationale» (VACCIN).

Les agents de la paix rappellent qu’il y aura de nombreuses occasions de célébrer dans les prochaines semaines. Les citoyens peuvent profiter pleinement de ces festivités. Prendre le volant après avoir consommé n’est cependant pas une option. Pour cette raison, la campagne a adopté le slogan: «Party sans déraper».

Alternatives

La capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues demeure l’une des causes principales de collisions mortelles au Québec.

En 2016-2017, 71 personnes ont été arrêtées avec les facultés affaiblies sur le territoire de la MRC des Jardins-de-Napierville. Cela représente une hausse par rapport à la moyenne des quatre années antérieures, qui est de 63.

Les agents de la paix rappellent qu’il existe des alternatives à l’alcool au volant, notamment l’Opération Nez rouge qui offre ses services depuis le 1er décembre. L’an dernier, les bénévoles ont effectué 1556 raccompagnements, dans le Haut-Richelieu. Ils offrent leurs services gratuitement jusqu’au 31 décembre. Il suffit de les joindre au 450 357-6011.