Le pouvoir d’achat en hausse dans le Haut-Richelieu et les Jardins-de-Napierville

Le pouvoir d’achat en hausse dans le Haut-Richelieu et les Jardins-de-Napierville

Les résidents des MRC du Haut-Richelieu et des Jardins-de-Napierville ont vu leur revenu disponible progresser de plus de 3 % en 2016, par rapport à 2015.

Crédit photo : Depositphotos

ÉCONOMIE – Les résidents du Haut-Richelieu et des Jardins-de-Napierville ont accru leur pouvoir d’achat en 2016, par rapport à 2015. Le revenu disponible moyen par habitant a progressé de 3,2 % dans le Haut-Richelieu et 3,48 % dans les Jardins-de-Napierville, soit près de cinq fois plus que l’inflation qui a augmenté de 0,7 % au Québec.

L’Institut de la statistique du Québec (ISQ) a récemment dévoilé les plus récentes données sur le revenu disponible, soit celles de 2016. Le taux d’inflation pour 2016 provient lui aussi de l’ISQ.

Le montant moyen du revenu disponible dans le Haut-Richeliue s’est établi à 27 354 $ en 2016, par rapport au 26 516 $ de 2015.

Dans les Jardins-de-Napierville, il est passé de 26 300 $ en 2015, à 27 214 $ en 2016.

La performance du Haut-Richelieu la classe au huitième rang des 15 MRC de la Montérégie. Les Jardins-de-Napierville suivent au neuvième rang. En tête de liste, on retrouve la Vallée-du-Richelieu (31 980 $), Marguerite-d’Youville (30 231 $) et Longueuil (30 003 $). À l’inverse, Beauharnois-Salaberry (26 127 $), Acton (23 814 $) et le Haut-Saint-Laurent (22 944 $) ferment la marche.

Comparatif

Des six MRC voisines du Haut-Richelieu, cinq affichent un revenu disponible supérieur. Il s’agit de Roussillon, Longueuil, Vallée-du-Richelieu, Rouville et Brome-Missisquoi.

La seule exception est la MRC des Jardins-de-Napierville, dont le revenu disponible était de 27 214 $ en 2016, ce qui représente 140 $ de moins que dans la MRC du Haut-Richelieu.

Progression

Au cours des dix dernières années, le revenu disponible moyen a été majoré de 6723 $ dans le Haut-Richelieu, passant de 20 631 $ à 27 354 $, une poussée de 32,6 %.

Dans les Jardins-de-Napierville, le revenu disponible est passé de 20 453 $ en 2006, à 27 214 $ en 2016, une hausse de 6761 $. Il s’agit d’une progression 33,1 % en 10 ans.

En 2016, la moyenne montérégienne du revenu disponible se chiffrait à 28 738 $, soit 1384 $ de plus que dans le Haut-Richelieu et 1524 $ de plus que dans les Jardins-de-Napierville.

La moyenne québécoise était de 27 723 $ en 2016, soit 369 $ de plus que dans le Haut-Richelieu et 509 $ de plus que dans les Jardins-de-Napierville.

(Avec la collaboration de Charles Poulin)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar