”Roxham”: un documentaire en réalité virtuelle sur les demandeurs d’asile

”Roxham”: un documentaire en réalité virtuelle sur les demandeurs d’asile

Michel Huneault préserve l'anonymat des demandeurs d'asile en recouvrant ses photos à l'aide de tissus qu'il a photographiés pendant la crise migratoire en Europe, en 2015.

Crédit photo : gracieuseté

CULTURE – Le Centre Phi, à Montréal, présente Roxham, un récit documentaire du photographe Michel Huneault qui permet au spectateur de vivre le passage des demandeurs d’asile qui empruntent le chemin Roxham, à Saint-Bernard-de-Lacolle, grâce à la réalité virtuelle et en 360º.

Ce documentaire, produit par l’Office national du film, montre 32 histoires vécues de demandeurs d’asile qui ont traversé la frontière par le chemin Roxham. Une installation photographique constituée de 16 photos de M. Huneault tirées de la série Roxham accompagne cette exposition.

L’œuvre d’une quinzaine de minutes est aussi accessible en ligne sur le site Internet www.onf.ca/roxham.

L’œuvre

Ce récit est divisé en sept chapitres qui correspondent aux moments précédant et suivant leur passage vers le Canada.

Il s’agit d’une série de photos et de sons qui ont été captés sur place, au moment où ces réfugiés se faisaient intercepter par les agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

On entend la porte du taxi qui amène ces gens à la frontière, leurs pas dans la neige, le craquement des branches, les échanges entre les demandeurs d’asile et la GRC, la lecture de leurs droits et plus encore.

Sur les photos, on ne voit que les silhouettes des demandeurs d’asile sous forme d’images composites. Plusieurs formes de tissus recouvrent leur image pour préserver leur anonymat. Ces matières textiles sont celles que M. Huneault a photographiées en 2015, pendant la crise migratoire en Europe. Il s’agit de photos de couvertures prises en Hongrie ou encore de vêtements propres remis aux migrants en Autriche.

Pour réaliser son documentaire, le photographe Michel Huneault a passé 16 jours sur le chemin Roxham, entre février et août 2017. Il a capté plus de 180 tentatives de passage d’individus qui provenaient d’une vingtaine de pays, dont l’Érythrée, le Soudan, la Syrie, le Pakistan et plusieurs autres.

Ce documentaire fait partie de l’exposition Particules d’existence, qui consiste en 10 expériences immersives, dont fait partie Roxham, présentée au Centre Phi (407, rue Saint-Pierre, à Montréal) jusqu’au 12 août.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar