Saint-Michel: une nouvelle garderie ouvre ses portes

Saint-Michel: une nouvelle garderie ouvre ses portes

Avant d'ouvrir sa propre garderie, Diane Grégoire a travaillé pendant une vingtaine d'années comme éducatrice en CPE.

Crédit photo : Coup d'œil – Marc-André Couillard

ACTUALITÉ – La garderie privée L’Île aux oiseaux, pouvant accueillir 62 enfants, ouvrira ses portes d’ici quelques semaines, à Saint-Michel. De quoi réjouir les jeunes familles de plus en plus nombreuses à s’installer dans ce secteur.

Elle pourra accueillir deux groupes de cinq enfants âgés de 0 à 2 ans, deux groupes de huit enfants de 18 à 36 mois, deux groupes de huit jeunes de 3 ans et deux groupes de dix enfants de 4 ans.

Cette garderie, c’est le projet de Diane Grégoire, qui réside à Saint-Michel depuis plus de 30 ans. En plus d’être la propriétaire des lieux, elle agira à titre de directrice générale. Avant de se lancer dans cette aventure, elle a travaillé comme éducatrice au centre de la petite enfance (CPE) de Sainte-Clotilde et de Saint-Michel pendant une vingtaine d’années. Auparavant, elle a aussi été propriétaire d’une boutique de vêtements pour enfants, à Saint-Rémi, pendant une douzaine d’années.

Mère de deux filles et grand-mère de quatre petits-enfants, Mme Grégoire a toujours été entourée d’enfants.

«J’ai toujours eu un attachement pour les garderies et j’ai réalisé qu’il manquait de places», dit Mme Grégoire.

Les grands locaux colorés de la garderie L’Île aux oiseaux attendent les enfants.

Besoin

Ses propres petits-enfants n’ont pas pu fréquenter un CPE, faute de place pour les accueillir.

En novembre 2016, elle et son conjoint ont fait l’acquisition du bâtiment qui était occupé par l’épicerie Axep, qui a fermé ses portes, sur la rue Principale.

«Ça m’a donné l’opportunité d’avoir un beau grand local, explique Mme Grégoire. Tout est tombé à point. J’ai étudié, j’ai regardé les projets domiciliaires dans la région et j’ai fait mon plan financier avec ma fille qui est comptable. Nous ne pouvions pas connaître le nombre de personnes qui sont en attente d’une place en CPE, mais quand tout est complet à l’entour… Il y a beaucoup beaucoup de nouvelles familles avec de jeunes enfants qui s’installent dans la région.»

Mme Grégoire fait référence au projet domiciliaire situé sur le chemin Rhéaume, à Saint-Michel et à un nouveau secteur résidentiel qui pourrait voir le jour derrière l’église. Sa garderie est située tout près de Saint-Édouard et de Sainte-Clotilde, qui attire un nombre grandissant de résidents grâce au nouveau quartier Les Boisés des pins.

«J’ai la passion de travailler avec les enfants. Je suis aussi tannante qu’eux. Ils vont bouger et ils vont en faire des activités!»

Diane Grégoire, propriétaire de la garderie L’Île aux oiseaux

Tout a été pensé pour assurer le confort des enfants et des éducatrices, comme cette table où six poupons peuvent s’installer pour manger en même temps.

Investissement

Ce projet représente un investissement majeur pour Mme Grégoire et son conjoint. Tout le bâtiment a été refait à neuf. Deux des trois logements situés au deuxième étage ont aussi été rénovés.

«Nous avons même fait faire des tests de structure par un ingénieur, précise-t-elle. C’est une garderie privée non subventionnée, mais elle est régie par le ministère de la Famille, comme les CPE.»

La garderie compte notamment huit locaux pour accueillir les jeunes et une cuisine complète avec chambre froide. Une cuisinière est embauchée pour préparer les repas sur place. Pâté chinois, macaroni, légumineuses, poulet, poissons et autres, seront au menu.

À l’extérieur, un module de jeu coloré trône au centre de l’aire destinée aux activités extérieures, qui comprend aussi un carré de sable.

Cet investissement privé permet la création d’une dizaine d’emplois. D’ailleurs deux postes d’éducatrice sont à pourvoir. Les personnes intéressées peuvent obtenir de l’information sur le site Internet de la garderie au www.ileauxoiseau.ca.

La garderie L’Île aux oiseaux occupe le bâtiment qui abritait auparavant l’épicerie Axep.

Places

Les parents qui veulent inscrire leurs enfants peuvent le faire par le biais du site Internet de la garderie.

Lorsqu’un groupe est complet, il est tout de même possible de s’inscrire sur une liste d’attente. Les femmes enceintes peuvent aussi s’inscrire avant la naissance de leur enfant.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar